L’Océan Indien à l’honneur au Festival Rio Loco de Toulouse

No Comment

Du 15 au 18 juin 2017 aura lieu le festival Rio Loco à Toulouse. Pour sa 22eme édition, le festival toulousain met à l’honneur l’extraordinaire richesse artistique et culturelle de l’Océan Indien : Madagascar, Zanzibar, les Seychelles, l’archipel des Comores avec Mayotte, les Mascareignes avec l’île Maurice, Rodrigues et La Réunion. Cette édition viendra clore la trilogie consacrée aux îles et notamment aux Outre-mer. Notre partenaire Réunionnais du Monde nous en dit plus.

Une programmation unique à ne pas manquer

L’essentiel de la programmation musicale et artistique se concentra à la Prairie des Filtres, un parc de 6 hectares en plein centre de Toulouse, au bord de la Garonne. La compagnie Karanbolaz, Chritine Salem, Danyèl Waro, Grèn Sémé, Ann O’Aro, Sofaz, Skip&Die vs Lindigo, René Lacaille, Cirquons Flex, Konpani, Ibao,… seront de la partie.

Danyèl Waro, porte-drapeau du maloya (qui vient de sortir un magnifique album – Socadisc) sera bien entendu présent et participera également au Bal de l’Afrique Enchantée. D’autres artistes réunionnais nous feront l’honneur de leur présence : Labelle qui revisite le maloya à la sauce électro, René Lacaille, figure emblématique de l’île ou encore Christine Salem, inspirée par la légende Alain Péters.

Au sein de la programmation, est également programmé le groupe KOOOL KREOL KONEKTION, groupe spécialement monté pour le Rio Loco suite au succès inattendu de la compilation Soul Sok Sega. Un parcours à la Buena Vista Social Club… avec une musique encore pointue mais diablement festive venue de l’Océan Indien, le séga de l’Île Maurice (reconnu comme Patrimoine immatériel par l’Unesco).

L’Océan Indien et ses richesses

Terre-racine, terre de résistance et de créolie conjuguant traditions et innovations, créations et métissages, Rio Loco Indianocéania se veut une magnifique invitation. Un voyage dans des univers qui se sont façonnés en véritable kaléidoscope des sons contemporains. Un héritage aux influences sociales multiples et métissées. Îles intenses, îles Monde où des populations de toutes les origines – européennes, africaines, malgaches, indiennes, annamites, malaises, chinoises – se trouvent réunies dans ces contrées ultra-marines. Îles d’histoires et sentiers de la mémoire, îles qui renferment des richesses naturelles et humaines exceptionnelles avec, dans le respect des différences, un art de vivre ensemble, d’échanger, de parler de nos identités et surtout avec cette envie de nous faire rêver.

Un festival qui s’engage dans une démarche éco-responsable et solidaire

Le festival s’engage chaque année dans une démarche éco-responsable et solidaire, dans son organisation comme dans ses partenariats. Depuis 2006, chaque édition est évaluée par des organismes publics liés à la protection de l’environnement et affiche des résultats encourageants. Rio Loco a déjà ainsi produit 7 fois moins de déchets et ce, malgré une fréquentation toujours en hausse !

Réunionnais du Monde

-6882-8599e

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment