Livre Paris : Grain de liberté, une BD sur l’esclavage à Paris avant la Révolution Française au Pavillon des Outre-mer

No Comment

Le 3ème tome de la BD Grain de Liberté paraît au printemps 2020 et sera présentée au prochain salon Livre Paris au Pavillon des Outre-mer. La BD raconte l’itinéraire de deux esclaves livrés à eux-même dans le Paris du XVIIIème siècle. Ses auteurs, Joki et Renaud Eusèbe, ont répondu aux questions de la rédaction. 

À l’été 1775, Isaac Mendès-France, négociant et propriétaire agricole à Saint-Domingue revient en France, fortune faite, accompagné de deux esclaves, Julienne et Pampy. Ceux-ci gagneront-ils leur liberté une fois à Paris ? Quel sera le sort de leur maître Mendès, membre de la communauté des Juifs portugais de Bordeaux ? Si l’esclavage est interdit sur le sol de France, de profondes inégalités demeurent et divisent le corps social.

Le 3ème tome de la BD Grain de Liberté paraît au printemps 2020, année de la BD, présenté au Salon Livre Paris au Pavillon des Outre-mer. Selon Jean Tulard « on ne peut comprendre l’avenir si l’on n’a pas connaissance du passé. S’initier à l’histoire, (…), par le plaisir de la bande dessinée, c’est entrer dans une narration incarnée, et c’est déjà une mise à distance pour comprendre notre présent », in Le Monde, 10 janvier 2019, Les personnages de l’Histoire en BD.

Portée par le dessin inspiré de Renaud Eusèbe, la BD Grain de Liberté veut attirer un large public sensible aux problématiques du colonialisme, de l’esclavage et de l’antisémitisme qui restent ancrées dans l’actualité. C’est un voyage culturel et historique au cours duquel le lecteur (re)visite Paris à l’époque des Lumières, et s’immerge dans la vie quotidienne 13 ans avant la Révolution française, au cœur de notre patrimoine.

Il suffit pour cela de suivre les tribulations de Julienne et Pampy, imaginées par Joki. Livrés à eux-mêmes, sans repères, les deux Noirs doivent se mêler à la population et travailler pour subsister en rêvant de devenir libres. Des rencontres vont alors changer leur vie. Julienne séduit Castelvert, un aristocrate, et Jean-François, un clerc. Elle lave et coud au côté de Pierrette dans un atelier. Pampy, de son côté trouve d’abord une place de docker sur le port, puis de menuisier pour Geneviève, la patronne de Julienne.

Du fait de ses origines juives, Mendès est quant à lui rappelé à l’ordre par un inspecteur de police, puis insulté par un aristocrate, Salanges, et jeté en prison. Lorsque Mendès sort de prison, il ne pense qu’à se venger. Mercure, le commis noir d’un ami fortuné essaie de le dissuader de s’en prendre à Salanges, non plus qu’à Julienne et Pampy.

Capture d’écran 2020-02-22 à 11.27.16

Les éléments de bibliographie annexés s’adressent particulièrement au public scolaire : on relèvera entre autres le rappel de l’importance de Saint-Domingue (Haïti), ou la traduction des bulles en créole. Parmi les références citons Pierre Pluchon, Arlette Farge, Erick Noël, Frédéric Régent, Denis Saillard et Marcel Dorigny. Grain de Liberté brosse un tableau d’une société fondamentalement bouleversée par l’esclavage grâce auquel se développe la consommation du sucre de canne et du café importé des Antilles. Le Pavillon des Outre-mer accueille au Salon Livre Paris 2020 la BD Grain de liberté et ses auteurs Joki et Eusèbe à l’occasion d’une séance de dédicace le vendredi 20 mars de 15h à 17h.

Outremers360 a rencontré Joki et Eusèbe :  

Joki, pourquoi avez-vous choisi de traiter un tel sujet en BD ?

Grain de Liberté naît d’un fait divers historique, qui appartient aux archives, c’est-à-dire au patrimoine de notre société. J’ai rencontré Eusèbe fortuitement, mais nous avons consacré une année à préparer la réalisation des albums, en discutant tout : personnages, dialogues, découpage du scénario, décors, couleurs, réalisation matérielle. Eusèbe m’a convaincu qu’il allait donner vie à ce projet. J’ai heureusement bénéficié du concours d’une cousine en Guadeloupe pour que Julienne, Pampy et Mendès s’expriment en créole.

Eusèbe, l’action se passe principalement dans le Paris du XVIIIème siècle, comment avez-vous procédé pour les décors ?

Une fois le story-board accompli, nous avons déterminé avec Joki, à mesure de la réalisation des albums, à quels moments du récit il nous serait possible de développer, documents iconographiques à l’appui, des éléments de décors du Paris du  XVIIIème siècle, en se servant de peintures, de gravures, de reconstitutions vidéo à travers des films documentaires ou de fiction, et même parfois de monuments existants encore de nos jours, recomposant tour à tour de toutes pièces des rues « à la manière de » et d’authentiques monuments parisiens. Le plan de Turgot représentant Paris en 1739 m’a été bien utile pour éviter quelques anachronismes, avoir une idée de quels monuments existaient déjà à l’époque ou non, et pour situer l’environnement des personnages lorsqu’ils se trouvaient dans tel ou tel quartier.

Pour ma part, j’avais déjà travaillé précédemment sur une autre série située dans la même période à Paris, et déjà stocké à cet effet diverses documentations, notamment en ce qui concerne les costumes des personnages. Dans ce genre de réalisation, l’habileté consiste à faire croire que l’on déambule véritablement à l’époque concernée, tout en inventant des lieux, des intérieurs de maisons dont le récit a besoin, mais en disséminant çà et là de temps à autre, lorsque la situation narrative le permet, d’authentiques éléments de décors à reproduire fidèlement, et à reconstituer parfois sous un angle de vue différent de celui qu’offre le document utilisé.

Accès à la programmation public : https://www. livreparis.com/fr/Salon-du- livre-2019/evenements/ Sponsored-Sessions/?exId= 6889284&startRecord=1

Accès à la page territoire : https://www. livreparis.com/fr/zoom-sur/ regions-et-territoires- francophones/Outre-mer/

La littérature des outre-mer bien présente à la 40ème édition du Livre Paris

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data