Littérature: La Mauricienne Nathacha Appanah en lice pour le Prix Goncourt et le Prix Médicis

No Comment

©C.Helie / Gallimard

Après avoir été sélectionnée parmi les 16 romans en lice pour le plus prestigieux Prix Goncourt le 6 septembre dernier, Nathacha Appanah est aussi présente sur la liste des candidats au Prix Médicis pour son ouvrage « Tropique de la violence », un portrait « chaotique et suffoquant » de Mayotte.

Pour son sixième roman, « Tropique de la violence », Nathacha Appanah, Mauricienne installée à Caen, plonge son lecteur dans la violence qui règne sur l’île de Mayotte où des milliers d’enfants clandestins sont livrés à eux-mêmes. Confrontés à la violence, au chômage et la drogue, elle décrit dans « Tropique de la violence » le destin sombre de ces jeunes comoriens qui tentent de survivre sans argent et sans travail. Le 6 septembre dernier, « Tropique de la violence » a été sélectionné parmi les 16 romans en lice pour le prestigieux Prix Goncourt, dont les jurés se réuniront le 4 octobre pour la seconde sélection et le 27 du même mois pour la troisième sélection. Ce lundi 12 septembre au soir, les jurés du Prix Médicis se sont, de leur côté, réunis afin de sélectionner les 14 romans français et les 11 romans étrangers qui concourront pour cet autre titre. Là encore, on retrouve le roman de Nathacha Appanah, « Tropique de la violence ». Les jurés du Prix Médicis doivent se réunir le 10 octobre pour la seconde sélection avant le verdict final prévu le 2 novembre. « Tropique de la violence » est le second roman d’un auteur originaire de l’Océan Indien qui se démarque en cette rentrée littéraire. En effet, le Comorien Ali Zamir figure dans les sélections de prix prestigieux pour son premier roman « Anguille sous roche ».

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment