Zika: Sanofi Pasteur noue un partenariat avec un centre médical américain pour élaborer un vaccin

No Comment

Le groupe Sanofi a décidé de faire appel à des expériences extérieures pour pouvoir rapidement commercialiser un vaccin contre le zika.

La lutte pour trouver un remède à la propagation du virus du zika se poursuit et s’internationalise. Le laboratoire pharmaceutique français Sanofi vient de signer un accord de collaboration en matière de recherche et développement avec le Walter Reed Army Institute of Resarch (WRAIR). Objectif : co-développer un vaccin contre le virus. Un partenariat qui se traduit par un transfert de technologies. Le WRAIR cèdera à Sanofi Pasteur sa technologie relative au vaccin purifié à base de virus Zika inactivé (ZPIV), ce qui ouvrira la voie à une collaboration plus large avec le gouvernement américain, d’après le communiqué de presse de Sanofi. En contrepartie, le groupe français produira des lots cliniques pour les essais de phase II. « Nous avons recours à notre propre technologie, celle que nous utilisons pour le nouveau vaccin contre la dengue, mais nous voulons étudier plusieurs pistes pour pouvoir tester cliniquement un vaccin Zika dans les plus brefs délais. Cette collaboration passionnante avec le WRAIR devrait ainsi nous permettre d’avancer rapidement, » a déclaré David Loew, Vice-Président Exécutif, Sanofi Pasteur.

La recherche d’un développement d’un vaccin anti-zika donne également naissance à une bataille entre les différents groupes et laboratoires pharmaceutiques.Plusieurs entreprises  travaillent sur la conception d’un vaccin contre l’épidémie qui touche une grande partie du continent latino-américain. En avril dernier, l’Organisation mondiale de la Santé indiquait que 18  vaccins visant les femmes en âge de procréer, seraient à l’étude par différents laboratoires.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment