Tour de France à Voile: Le Guadeloupéen Damien Seguin et les Trésors de Tahiti au coude à coude

No Comment

©Outremers360

Ce lundi 10 juillet a eu lieu le raid côtier, première course de la seconde étape du Tour de France à Voile, à Fécamp (Normandie). A l’arrivée, le Guadeloupéen Damien Seguin, skipper du trimaran de l’association Des pieds & des mains, a mené son équipe à la 8ème position. Juste derrière, les tahitiens de Trésors de Tahiti, menés par Teva Plichart, ont fini la course à la 9ème position.

« C’était dur aujourd’hui: un grand raid qui nous amené sur tout le long de la côte. C’était difficile parce qu’il y avait du vent, intense avec les dix premiers bateaux car on a bataillé. Je pense qu’on va bien dormir ce soir », a déclaré Damien Seguin à l’issue de la première course (Raid côtier) de cette seconde étape. Le skipper, qui souffre d’un handicap moteur à la main gauche, mène l’équipage de son association Des pieds & des mains, soutenu notamment par l’UGPBAN « Banane de Guadeloupe et de Martinique ». « On fait un bon début de Tour, on est en 2ème au classement général, il faudra s’accrocher », confie le skipper. Pour Damien Seguin, le Tour de France à la Voile est surtout l’occasion de « porter les valeurs qui me sont chères, avec l’association Des pieds & des mains, tout ce qui porte autour du handicap ».

« C’est la troisième année que nous sommes partenaires de Tour de France à la Voile et la première année qu’on a ce partenariat avec Damien Seguin », explique Audrey Kourtza, Responsable Marketing-Communication à l’UGPBAN. « On avait envie d’avoir un pied sur l’eau dans le Tour de France à la Voile. De son côté, Damien Seguin cherchait un second partenaire. Sachant qu’il a passé de nombreuses années en Guadeloupe et qu’il y est très attaché, le lien s’est fait très naturellement » poursuit-elle.

De leur côté, les Trésors de Tahiti, menés par Teva Plichart, n’ont pas réussi à réitérer l’exploit de la 1ère étape de Dunkerque. Pas défaitiste pour autant, la jeune équipe tahitienne, Vice-championne de France, « ne remet rien en cause » et veut « se rattraper de cette petite déception sur la fin ». En effet, les Trésors de Tahiti ont fait « une longue bataille dans le groupe de tête », avec un groupe de 10 bateaux qui ont mené la course, « et à 2-3 minutes de la fin de l’arrivée, on a loupé un petit coup à gauche et 3-4 bateaux sont passés, ce qui donne l’impression d’un mauvais résultat », admet Teva Plichart qui souligne toutefois, « l’ensemble de la journée est quand même très satisfaisant ».

Au classement général, les deux équipes d’Outre-mer se talonnent et sont même à ex-aequo (139 points): l’équipe Des pieds & des mains arrive tout de même seconde, tandis que l’équipe de Trésors de Tahiti est en troisième position. Lors de la 1ère étape à Dunkerque, les Trésors de Tahiti était arrivé 2ème à l’épreuve du Raid côtier et 4ème à l’épreuve du Stade nautique. De son côté, Damien Seguin et ses coéquipiers se sont hissés à la 4ème place du Raid côtier et à la seconde place du Stade nautique. « Pour la petite anecdote, les deux équipes se connaissent bien », confie Emmanuel Versace, Manager de l’équipe Trésors de Tahiti, « nous les avions invités en février dernier en Polynésie pour qu’ils viennent s’entraîner avec nous ». Damien Iehl, co-équipier de Damien Seguin, connaît également Teva Plichart, « depuis tout jeune ». Mais sur l’eau, la compétition prime.

En attendant, la deuxième course de l’étape de Fécamp aura lieu demain, mardi 11 juillet. Il s’agit de l’épreuve Stade Nautique, une course de vitesse contrairement au Raid côtier, une course d’endurance.

Crédits images: Outremers360

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment