Surf aux Jeux olympiques de 2020 : Michel Bourez, Jérémy Flores et Johanne Defay, les Ultramarins pressentis pour intégrer la sélection nationale

No Comment

En 2018, le Comité International Olympique (CIO), l’International Surfing Association (ISA) et la World Surf League (WSL) ont fixé les critères de sélection à remplir pour participer aux premières épreuves de surf qui auront lieu aux Jeux olympiques de 2020 à Tokyo. 

Les critères de sélection, complexes, ont longuement été expliqués par la Fédération française de Surf. En somme, les compétition 2019 et 2020 de la WSL et de l’ISA seront déterminantes pour les Comités nationaux olympiques puisque seuls les meilleurs de chaque pays seront éligibles pour figurer dans les sélections nationales. En outre, les critères comprennent également les rangs de chaque surfeur au classement mondial. Précisons que les places sont très limitées : 4 surfeurs par Comité national olympique et une parfaite parité, 2 hommes et deux femmes. Enfin, un Comité national peut refuser la participation d’un athlète qualifié.

Pour ce qui est du Comité national olympique français, les Réunionnais Jérémy Flores (16ème mondial) et Johanne Defay (5ème mondial), ainsi que Joan Duru (22ème) et Pauline Ado (20ème), font partis des présélectionnés dans l’Équipe de France. À ces quatre noms s’ajoutent celui du Tahitien Michel Bourez (8ème mondial). Surfant jusqu’ici sous le drapeau de la Polynésie française et le sigle PYF, le Tahitien, également présélectionné par le Comité français, devra concourir sous le drapeau tricolore à partir de cette année s’il souhaite participer aux JO de 2020.

La raison ? Le Comité International Olympique ne reconnait pas la Polynésie en tant que sélection nationale, ce qui est pourtant le cas pour l’ISA, la WSL ou encore, la FIFA. Et il en est de même pour les surfeurs hawaïens qui devront concourir pour les États-Unis ou ceux des îles anglo-normandes, d’Angleterre, d’Écosse et du pays de Galles pour la Grande-Bretagne.

Pour l’heure, cinq surfeurs sont donc présélectionnés pour intégrer l’Équipe de France pour les JO de 2020 et parmi eux, trois ultramarins. La saison 2019 et 2020 sera cruciale pour ces cinq puisque, rappelons-le, seuls deux hommes et deux femmes pourront partir à Tokyo. Avec leur place au classement mondial, Michel Bourez et Johanne Defay semblent être bien partis participer aux historiques premières épreuves de surf des JO. Mais tout peut encore changer lors des deux prochaines saisons.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data