Sports Outre-mer : Le surf tahitien veut briller avant les JO de Tokyo

No Comment

Vahine Fierro, espoir du surf tahitien, a été sélectionnée en équipe de France ©Dunbar / WSL

Avec une candidature pour l’organisation de l’épreuve de surf aux JO de Paris, deux tahitiens en équipe de France pour les Mondiaux 2019 au Japon et Hira Teriinatoofa comme coach, le surf français devra compter sur son alter égo tahitien, qui entend briller pour l’arrivée de l’épreuve aux Jeux olympiques de 2020 au Japon. 

Le gouvernement de la Polynésie l’a confirmé ce jeudi : les vagues de Teahupo’o et de Taharuu à Tahiti ont été retenues dans la pré-candidature de la Collectivité pour l’organisation de l’épreuve de surf des JO de 2024 à Paris. Un dossier qui devra officiellement être déposé avant le 30 septembre. Et si la distance et le décalage horaire joue en défaveur de la Polynésie, il n’empêche que ce territoire du Pacifique sud a l’habitude des grandes compétitions et possède surtout un écrin exceptionnel pour l’organisation d’une telle épreuve, que le Comité Paris 2024 a voulu au plus proche de la nature.

Dès l’annonce de la candidature de Tahiti, un comité de pilotage a été créé. Il est composé des acteurs centraux de cette candidature et on y trouve ainsi la Fédération Tahitienne de Surf, la commune de Taiarapu Ouest, la commune de Papara et le Haut-commissariat. Une visite d’une délégation de Paris 2024 est prévue prochainement pour évaluer la qualité de la candidature de Tahiti. Quatre autres candidatures ont également passé l’étape de la pré-candidature : La Torche (en Bretagne – Finistère), Lacanau (en Gironde – Ville de Bordeaux), Hossegor, Capbreton, Seignosse (dans les Landes) et Biarritz (dans les Pyrénées atlantiques).

Vahine Fierro et Michel Bourez, deux tahitiens aux JO ?

Côté athlètes, les tahitiens Vahine Fierro et Michel Bourez ont été retenu dans l’équipe de France pour les Mondiaux ISA World Surfing Games 2019, qui auront lieu du 7 au 15 septembre prochain au Japon. La compétition est d’autant plus importante que les deux tahitiens jouent leur place en sélection française pour les JO de 2020. Pour ces Mondiaux, Vahine Fierro et Michel Bourez défendront le drapeau tricolore aux côtés des Réunionnais Jeremy Flores et Johanne Defay, ainsi que de Joan Duru et Cannelle Bulard. Cerise sur le gâteau, la sélection française sera entraînée par l’ancien double champion du monde Hira Teriinatoofa, grand nom du surf tahitien, le tout sous la direction de Patrick Flores.

En attendant, la Polynésie pourra bientôt démontrer toute son expertise en matière d’organisation d’épreuve de surf puisque débutera le 21 août la Tahiti Pro Teahupo’o, une des étape phare du circuit mondial. Comme chaque année, le village de Teahupo’o deviendra alors la capitale mondiale du surf et accueillera tous les grands noms de la discipline.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data