Rio 2016 : Un arbitre guadeloupéen présent sur les parquets des JO

No Comment

© Ouest-France

C’est une consécration pour Eddie Viator qui va pouvoir réaliser son rêve : arbitrer sans doute la finale des Jeux Olympiques de Rio . Cet arbitre guadeloupéen vient d’être retenu par la Fédération internationale de Basket-ball pour officier durant le tournoi olympique, prévu du 5 au 21 août 2016.

C’est la ligne qui manquait à son curriculum vitae, dit-il. Eddie Viator, ce Pointois de 43 ans, fera partie de la trentaine d’arbitres internationaux qui officieront sur les parquets de l’Arena Carioca de Rio, lors des Jeux Olympiques en août prochain. L’annonce a été faite la semaine dernière par la FIBA, Féderation internationale de Basket. « C’est une immense joie parce que c’est l’aboutissement d’un long travail mené depuis plusieurs années. J’avais dit il y a quelques temps qu’après avoir arbitré dans les plus grandes compétitions internationales, il me manquait sur la carte de visite la plus prestigieuse de toutes : les Jeux Olympiques. Aujourd’hui c’est chose faite et c’est une grande fierté », a-t-il confié sur le site de la Fédération française de Basket-ball. Eddie Viator est un habitué pour faire respecter le règlement sportif  lors des grandes compétitions dans la discipline. Il a arbitré des matchs de la Summer League de la NBA, de l’EuroBasket et même officié lors de la finale de la Coupe du Monde en 2014 qui opposait les Etats-Unis et la Serbie. Un parcours exemplaire pour ce guadeloupéen qui ne se prédestinait pas au basket !

Petit, Eddie Viator voulait pratiquer le foot ! Mais son père, bien connu dans le monde du basket guadeloupéen lui offrira le ballon orange. C’est ainsi qu’à l’âge de 9 ans qu’Eddie et son frère Patrick s’entraîneront sur les planchers et non sur les pelouses. Ils seront ensuite tous les deux licenciés  au club de basket de l’AAS SARCELLES. Ce n’est que 6 ans plus tard que le jeune Eddie découvrira les rudiments du sifflet, à l’issue d’une compétition où il manquait des arbitres. A 22 ans, il obtient le droit de « siffler » en Championnat de France. Pour devenir professionnel, Eddie Viator a beaucoup observé les matchs dirigés par les grands de cette discipline comme Yvan Mainini ou encore Pascal Dorizon. Devenu professionnel en 2005, Eddie Viator partage désormais son temps entre l’arbitrage et son rôle de formateur d’apprentis arbitres. À Rio, il sera accompagné par Goran Radonjic, ancien arbitre international et responsable des relations internationales de la FFBB, qui a été choisi pour faire partie des commissaires FIBA qui officieront sur les rencontres.

 

 

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment