Open Paris Karaté 2018: La Réunionnaise Lucie Ignace en bronze

No Comment

© Lucie Ignace Twitter

Après avoir battu la Polonaise Warda (battue 2-1) et l’Algérienne Mekdas (2-0), la vice-championne du monde dans la catégorie des – 61Kg  remporte finalement la médaille de bronze lors de l’Open Paris Karaté 2018. Mais en demi-finale, Lucie Ignace a  été très vite dépassée par son adversaire Gwendoline Philippe. « Je suis dégoûtée car j’étais en forme, et, pour moi, j’allais aller au bout. C’était logique pour moi. Mais j’ai dû m’échauffer et encore m’échauffer et encore m’échauffer. J’ai dû attendre 1h, 2h, puis 3h, puis 3h30. Et je perds. Je suis super déçue car je perds contre une fille que j’ai l’habitude de battre. J’aurais dû être en finale tranquille » a déclaré la karatéka. Ce dimanche 28 janvier, la Réunionnaise de 26 ans ne donnera aucune chance d’y croire à la Roumaine Claudia Ionita : une première canne, avant de dérouler : 5-2, 6-2, 7-2, avant un autre mawashi qui claquait le dixième point. 10-2.

Lors de cette journée, deux autres karatékas ultramarins ont obtenu la médaille. La Guyanaise  Leïla Hertault, attendue sur son mawashi par une combattante qu’elle connaît bien, a dû se montrer patiente. La bonne opportunité se créait à quatorze secondes de la fin pour Heurtault, sur l’offensive, mais le vidéo replay donnait aussi le point à Laura Sivert. C’est donc aux drapeaux que devait se jouer ce combat crispé entre les deux jeunes femmes. Logiquement, Leïla Heurtault a  obtenu tous les cinq  drapeaux et repart ainsi avec le bronze. Chez les moins de 84kg, l’antillais Kenjy Grillon,oposé au jeune Ukrainien Andriy Toroshanko  et mené jusqu’à douze secondes de la fin, arrache le bronze dans les derniers instants.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés