Mondiaux d’Escrime : Le Guadeloupéen Yannick Borel apporte le titre mondial à l’équipe de France masculine d’épée

No Comment

© ROBERT MICHAEL / AFP

L’équipe de France d’épée, emmenée par les trois ultramarins Yannick Borel, Daniel Jérent, Jean-Michel Lucenay et Ronan Gustin, a été sacrée championne du monde, en battant la Suisse 45 touches à 43, grâce à une incroyable remontée en finale, mardi à Leipzig (Allemagne).

C’est une victoire acquise sur le fil. Mené 41 touches à 37, le Guadeloupéen Yannick Borel a minutieusement attaqué son adversaire suisse Kuhn dans la dernière minute du temps réglementaire. Après un titre olympique, les épéistes s’octroient un nouveau titre mondial et la 5e médaille à la France lors de ces Mondiaux, après celles en bronze de Ysaora Thibus (fleuret), Vincent Anstett (sabre), Cécilia Berder (sabre) et des sabreuses par équipes.

Un beau sacre pour le Martiniquais Jean-Michel Lucenay qui a décidé de mettre un terme à sa carrière à 39 ans, à l’issue de ce championnat du monde. « Je n’aime pas trop faire de bruit, et ça me paraissait logique de l’annoncer à la fin des Mondiaux. Le bon moment, c’était après les championnats du monde », a expliqué Lucenay. « Il me fallait du temps pour l’accepter, réaliser. Après les Jeux, j’avais le sentiment que je pouvais continuer encore une saison, j’avais beaucoup d’envie », a-t-il confié à l’AFP.

© DR

© DR

Ce mercredi 26 juillet, la France a une nouvelle chance de monter sur le podium avec les fleurettistes français, dans lequel on retrouve le Guadeloupéen Enzo Lefort. Ils se sont qualifiés face à l’Allemagne 45-31 et affronteront l’Italie en demi-finale.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment