Mondial Hand 2017: Allison Pineau, Béatrice Edwige et Laurisa Landre, Orlane Kanor et Jannela Blonbou sacrées championnes du monde avec l’équipe de France.

No Comment

© Twitter Simplywunderbar

Avec un score de 23 à 21, l’équipe féminine française de handball a battu les Norvégiennes, tenantes du titre. C’est le deuxième sacre mondial pour le handball féminin. Les ultramarines Béatrice Edwige, Allison Pineau, Laurisa Landre, Orlane Kanor ainsi que Jannéla Blonbou remportent leur première médaille d’or en équipe nationale.

Onze mois après les Experts, l’équipe féminine se hisse également à la tête de championnat du monde de handball ce dimanche 17 décembre à Hambourg, en Allemagne.
Tout au long de ce match, les trois ultramarines engagées dans la compétition ont été décisives. Le match a été serré du début à la fin. Ce sont les Bleues qui ont viré en tête à la première période (12-10), avec une défense étouffante,empêchant les Norvégiennes de déployer leur jeu. La deuxième période a été plus compliquée car les Bleues ont souvent été en infériorité numérique et sous la menace d’une expulsion définitive pour la Guyanaise Béatrice Edwige.

« Je suis heureuse, je n’arrive pas à réaliser. C’est énorme ce que nous venons faire ce soir », a déclaré Béatrice Edwige à l’issue de ce match. Même émotion pour la Guadeloupéenne et demi-centre Allison Pineau, qui a offert plusieurs buts à son équipe durant cette rencontre franco-norvégienne. «C’était un match très difficile. On peut être fières de nous », a savouré de son côté Allison Pineau. Avec cette victoire, la France détient désormais le titre mondial chez les hommes et chez les femmes.

Première sélection, première médaille

C’est une belle entrée en matière chez les seniors, pour les Guadeloupéennes Orlane Kanor et Jannela Blonbou âgés de 20 et 19 ans. Orlane Kanor, arrière gauche de l’équipe de France, est actuellement la plus jeune des 16 joueuses sélectionnées sur la liste d’Olivier Krumbholz dans ce championnat du monde. A seulement 20 ans, la Guadeloupéenne a notamment été l’une des rares a ne pas passer à côté de son match d’ouverture face à la Slovénie. Lors de la finale face à la Norvège,  Orlane Kanor signe son entrée part un but splendide mais Veronica Kristiansen plante une 6e banderille : 19-19 à huit minutes du terme. Orlane Kanor égalise d’un tir dans le coin droit de Katrine Lunde à 6 minutes de la fin de la deuxième période.

Une prochaine rencontre France-Norvège en Martinique

Selon le site de la Fédération française de Handball, les deux équipes seront rassemblées en juillet prochain, pour le lancement de la préparation de l’Euro, en Martinique. Un voyage commun aux Antilles qui démontre la proximité entre les deux équipes et les staffs qui se respectent et s’apprécient.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment