Football : La Nouvelle-Calédonie « apte à accueillir des phases finales de la Coupe du monde des Jeunes »

No Comment

©Calédonia

La Nouvelle-Calédonie a accueilli, ce mardi 12 décembre, l’une des 12 rencontres annuelles organisées par le président de la FIFA, Gianni Infantino, entouré d’une délégation d’une quarantaine de personnes parmi lesquelles des présidents de fédérations internationales. « La Nouvelle-Calédonie serait apte à accueillir une partie des phases finales de la Coupe du monde des Jeunes », a déclaré Gianni Infantino après avoir visité le stade Numa Daly.

« C’est la première fois que l’on vient pour un sommet de la FIFA en Océanie et on a choisi la Nouvelle-Calédonie parce que c’est un pays de Football et qu’on aime le travail qui est fait dans la région et par la Fédération calédonienne de Football », a déclaré Gianni Infantino au micro de la chaîne Calédonia. « On a discuté du développement du Football et des investissements qu’on fera sur les infrastructures et les compétitions des jeunes filles et garçons », en Nouvelle-Calédonie. « On a aussi parlé de comment on aimerait organiser la coupe du Monde des jeunes de la FIFA avec une augmentation du nombre d’équipes de 24 à 48 ». En effet, Gianni Infantino souhaite réformer les Coupes du Monde des jeunes, en rassemblant les compétitions des U20 et U17 en une seule compétition, ce qui aura pour conséquence de doubler le nombre d’équipes participantes.

Pour le Président de la Fédération Calédonienne de Football, Steeve Laigle, « la Calédonie a les capacités » d’organiser une phase finale d’une Coupe du Monde. Une annonce confirmée par le Président de la FIFA qui n’exclut pas que les prochaines compétitions mondiales soient organisées, non plus par un seul, mais par plusieurs pays. La Nouvelle-Calédonie, avec deux stades pouvant accueillir une phase finale, pourrait partager l’organisation d’un Mondial avec trois autres pays de la région. Une annonce qui pourrait se concrétiser dès le Mondial des jeunes (U17 + U20) de 2020. Pour Gianni Infantino, la Nouvelle-Calédonie est une « nouvelle terre de Football à développer », à l’instar de l’Islande, île de 300 000 habitants, qui a brillé lors de l’Euro 2016 en France. Notons que la Nouvelle-Calédonie et la Polynésie française participent de façon autonome aux compétitions mondiales de la FIFA, chez les jeunes.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment