Euro 2016: Les jeunes ultramarins « tous prêts » !

No Comment

Les murs du Ministère des Outre-mer a tremblé, ce midi, sous l’enthousiasme des jeunes des Outre-mer sélectionnés dans le cadre de l’opération « Tous prêts », qui leur permet de participer de près à l’Euro 2016.

De la Martinique à la Polynésie française, en passant par la Guadeloupe, la Guyane, Mayotte, La Réunion, la Nouvelle-Calédonie et Wallis et Futuna, les jeunes ultramarins sont arrivés en force à Paris pour assister à au moins un match de cet Euro 2016. Grâce à l’opération « Tous prêts« , menée conjointement par le Ministère des Sports et celui des Outre-mer, nombre d’entre eux sont issus de milieux défavorisés, en proie au décrochage scolaire. George Pau-Langevin, ministre des Outre-mer, a tenu à rappeler le lien indéniable entre santé de l’esprit et santé du corps, évoquant des personnalités telles que Nelson Mandela et Albert Camus, homme de lettres et ancien gardien de football. La présence à la réception d’accueil de Christian Karembeu, champion du monde 1998 et Kanak, n’a pas manqué de faire sensation chez les jeunes ultramarins, dont beaucoup se rêvent champions dans leur discipline.

Dans la multitude de délégations présentes à cette réception, George Pau-Langevin ne savait plus où donner de sa personne. L’association sportive et scolaire « Union des CJA » de Polynésie française a donc saisi l’occasion pour entonner un vibrant hymne polynésien. Opération réussie, les voix à l’unisson des 17 élèves de l’Union des CJA de Polynésie ont retenu l’attention de la ministre, qui se retrouvait, deux minutes plus tard, le cou envahit de couronnes de coquillages. « Ce sont des élèves que l’on essaye de réconcilier avec le système scolaire« , nous explique Reita Eta’eta-Doyen, une des responsable de l’association. « Cette année, nous avons organisé un festival et participé au projet « Tous prêts » pour l’Euro 2016. On a ressorti les 17 élèves les plus méritants qui ont pu y participer« , poursuit-elle, « on n’arrivait pas à réalisé qu’on avait été sélectionné, en plus on a été classé en premier !« .

Originaire de Papenoo, une commune de la côte Est de l’île de Tahiti, Jonathan Nauta arrive pour la première fois à Paris. Ce passionné de surf et de footsal ne cache pas sa soif de curiosité, « ça change de Tahiti ! Et c’est un honneur de représenter toute la Polynésie ici au Ministère. Le premier match que je vais aller voir c’est Roumanie-Suisse. On a prévu aussi d’aller à Aquaboulevard, d’aller visiter le Musée du Louvre, la Tour Eiffel, le Musée du Quai Branly,…« . Avec lui, 999 autres jeunes d’Outre-mer partagent la même soif de sports, mais aussi de culture, de partage et de rencontre tout au long de leur séjour à Paris. A l’issue de la réception, une autre délégation de la Polynésie française s’est lancée dans un puissant Haka, au milieu de la cour intérieure du Ministère des Outre-mer, ce qui n’a pas manqué de rassembler le personnel curieux sur le parvis du Ministère.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment