Vol MH370: Le pilote à l’origine du crash ?

No Comment

©EPA

Selon un expert cité par la BBC, le vol MH370 de la Malaysia Airlines, mystérieusement disparu le 8 mars 2014 dans l’Océan Indien, aurait été volontairement précipité dans la mer.

L’enquête avance, deux ans après le drame qui a coûté la vie à 239 personnes à bord du vol MH370 de la Malaysia Airlines qui ralliait Kuala Lumpur à Pékin. Larry Vance, expert en accidents d’avions, a étudié la pièce de l’appareil retrouvée sur les côtes de l’île de La Réunion et selon lui, le résultat de l’enquête est sans appel: le crash du Boeing 777 est volontaire. Quelqu’un pilotait donc l’avion jusqu’à la fin du vol et aurait précipité celui-ci dans l’océan. « La force de l’eau est vraiment la seule chose qui pourrait faire ce bord dentelé que nous voyons. Il n’a pas été rompu. Si ça avait été le cas, ce serait une rupture nette », a expliqué Larry Vance.

Soupçons sur le pilote

Le New York Times citait il y a une dizaine de jours, un rapport de police révélant que le pilote du vol MH370, le commandant Zaharie Ahmad Shah, aurait mené un exercice sur un simulateur de vol en empruntant une trajectoire similaire à celle du crash, quelques semaines avant celui-ci. Zaharie Ahmad Shah était pilote pour la Malaysia Airlines depuis 33 ans et également un militant de l’opposition en Malaisie. La presse malaisienne lui prête également un lien de parenté lointain avec la belle-fille du leader de l’opposition, Anwar Ibrahim. Le pilote dénonçait notamment la « cabale politique » dont aurait été victime Anwar Ibrahim lors d’un jugement, ce qui a fait naître les soupçons autour de la personnalité du pilote. Néanmoins, sa famille juge de tels soupçons « infamants« .

©Agence Idé

©Agence Idé

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment