« Voir la France autrement », les Outre-mer investissent Sciences Po

No Comment

Pour la 5ème fois cette année, les Outre-mer seront à l’honneur à Sciences Po Paris pour la dorénavant traditionnelle Semaine des Outre-mer de Sciences Po. Intitulée « Voir la France autrement », la semaine ultramarine de la prestigieuse école commence aujourd’hui.

« La France n’aurait que des frontières européennes. La France serait un pays de race blanche. La France n’aurait qu’un climat continental. Si on changeait d’angle de vue ? Et si on acceptait de remplacer division par diversité ? Et si on imaginait la France Outre-mer ? ». Voilà les objectifs de cette Semaine des Outre-mer de Sciences Po, à l’initiative de Sciences Ô, l’association pour les Outre-mer à Sciences Po. « Cette année, notre choix a été de voir grand, décloisonner et d’assumer l’ambition d’être la voix d’une jeunesse qui se veut être une force de proposition, aux avant-gardes de son avenir », explique l’association. Intitulée « Voir la France autrement », l’édition 2016 sera parrainée par Audrey Pulvar, journaliste et animatrice TV originaire de la Martinique. Au programme cette année, des ateliers culturels (danse ou cuisine), de grandes conférences-débats, des projections ainsi que des rencontres moins formelles, comme un afterwork vendredi soir à la Maison de la Nouvelle-Calédonie.

À l’issue de cette semaine ultramarine, l’association remettra à la Ministre des Outre-mer, George Pau-Langevin, un recueil de propositions sur cinq thématiques. Ce recueil, mené conjointement avec le réseau d’associations Jeunesse Outre-mer, servira de base de réflexion pour les Etats Généraux de la Jeunesse. La Semaine des Outre-mer de Sciences Po commence aujourd’hui avec un goûter-débat autour de la délinquance dans les Outre-mer à 14h45. Ce soir aura lieu la conférence inaugurale sous le thème « Voir la France autrement » et avec François Durpaire, Audrey Pulvar, Erika Bareigts et Danielle Mérian, plus connue sous le nom de « Mamie Danielle ». Avocate engagée, vous vous souvenez certainement de son intervention télévisée, au lendemain des attentats du 13 novembre, dans laquelle elle encensait « Paris est une fête ! ». En attendant, rendez-vous au sein de la prestigieuse école parisienne pour sortir des « sentiers battus » et « considérer la France non plus comme un hexagone européen mais comme un pays riche de sa pluralité, présent sur plusieurs continents ».

©Siences Ô

©Siences Ô

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment