Visite de Touraine sur le Zika : « À chaque épidémie, l’administration ne réagit qu’avec des petits moyens »

No Comment

© REUTERS/Stephane Mahe

La Ministre des Affaires Sociales et de la Santé, Marisol Touraine est attendue aux Antilles-Guyane durant les trois jours suivants pour faire le point sur l’épidémie du zika dans ces territoires. Une visite qui n’a « rien de particulier » pour certains.

« L’épidémie du zika témoigne une nouvelle fois de la distance des autorités de santé avec les réalités du terrain », fustige Gaby Clavier, le secrétaire général de l’UTS-UGTG contacté par Outremers 360. Selon lui, le déplacement de Marisol Touraine en Guadeloupe ne répondra pas aux attentes des professionnels. « La question des visites ministérielles à l’occasion d’épidémies en Guadeloupe, on connaît, et ça ne change rien aux situations qu’on doit vivre tous les jours, singulièrement sur la situation de la santé publique.On avait déjà averti  très tôt que le zika serait  aussi dangereux, voire plus dangereux que le chik’ et qu’il convenait de prendre des mesures de précaution  constantes. Or, on observe qu’il faut que les gens soient en difficulté, qu’il y ait des morts pour que l’administration réagisse. » Durant son étape dans l’archipel jeudi, la ministre de la santé participera notamment jeudi matin à une réunion du comité de suivi et de coordination Zika. Ensuite, elle assistera dans une école des Abymes, à la présentation de « Sapik« , un outil numérique interactif d’éducation à la prévention des piqûres de moustiques auprès des élèves puis rencontrera sur le terrain « une équipe de lutte anti-vectorielle« , qui lui présentera les différentes actions de prévention menées. Elle poursuivra par la visite du Centre hospitalier universitaire de Pointe-à-Pitre, où elle rencontrera notamment les équipes du dispensaire de la PMI (Protection maternelle et infantile) sur le suivi des grossesses et les équipes de la maternité.Toutes ces visites pour le  syndicaliste, la réaction de l’administration est souvent disproportionné à l’ampleur de la crise.« Elle ne réagit que de manières très partielle,parce que là encore puisqu’ils agissent qu’en foyers infectés. Pourtant, nous sommes dans des pays tropicaux où l’aedes egypti est connu ainsi que les virus qu’il transmet sont également connus, il est quand même pas normal qu’à chaque crise ou épidémie que l’administration réagisse avec des petits moyens et en uniquement terme curatif. » ajoute Gaby Clavier. Il nous affirme aussi avoir demandé une rencontre avec la ministre mais semble convaincu qu’il n’obtiendra les réponses attendues. « Nous avons réclamé à être reçu. Il semblerait que nous serons reçu par un membre de son cabinet. Et bien évidemment de manière classique, il va nous entendre et prendre notre point de vue sur des questions qu’on évoque edepuis longtemps », conclut Gaby Clavier.

Ensuite, la ministre de la Santé quittera la Guadeloupe pour la Martinique, département le plus touché par l’épidémie avec plus 6 100 cas recensés vers la mi-février. Là encore, Marisol Touraine devrait rencontrer es acteurs du secteur de la santé, les élus locaux et autres intervenants afin de faire le point sur l’épidémie de Zika. Dernière étape de ce voyage ministériel, la Guyane. Sur le terrain guyanais, elle visitera les hôpitaux de Cayenne et de Saint-Laurent et rencontrera également les chercheurs de l’Institut Pasteur.

 

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data