Violences en Outre-mer : y-a-t-il une recrudescence ?

No Comment

© LTOM

L’émission « Les Témoins d’Outre-mer »  diffusée sur France Ô s’est interrogée aujourd’hui sur la montée de la violence dans les Outre-mer. Un programme interactif qui mêle à la fois contributions d’internautes et réactions d’experts ou de personnalités.

L’année dernière, la Guadeloupe a été le département avec le plus fort taux d’homicides en France, Mayotte  a vu le nombre d’agressions physiques se multiplier par deux et la Nouvelle-Calédonie a connu une hausse de 20% de la délinquance. Autant d’éléments qui interrogent sur la montée de la violence dans les Outre-mer. Telle est la question posée à Christophe Soullez, criminologue et responsable de l’Observatoire national de la délinquance par la journaliste Sabine Quindou dans l’émission Les Témoins d’Outre-mer. Ce programme est un rendez-vous d’actualité quotidien et participatif diffusée sur France Ô. Elle donne la parole à des contributeurs citoyens, qui témoignent, questionnent, interpellent grâce au site.

À l’instar de Kama Fulilagi, une Néo-calédonienne qui a fait part de son angoisse sur la croissance des cas de la loi du talion. Sur la thématique du jour, Christophe Soullez a insisté sur l’importance « d’un partage  des responsabilités entre les collectivités territoriales, les élus et l’Etat » pour enrayer ce phénomène de violence dans les Outre-mer.  Selon cet expert, « la sécurité comme l’indique le slogan est une affaire de tous, ce n’est pas qu’une affaire de police », a-t-il ajouté.

Si vous souhaitez également participer à l’émission, rien de plus simple ! Il suffit de déposer votre contribution sur le site ltom.fr, vous pouvez également réagir sur les réseaux sociaux de l’émission.

© LTOM

© LTOM

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment