Une manifestation contre l’esclavage en Libye marquée par des troubles avec les forces de l’ordre

No Comment

© Charles Baudry/ Outremers 360

A l’appel de l’animateur Claudy Siar, de nombreux manifestants se sont rassemblés ce 18 novembre devant l’ambassade de la Libye pour protester contre la vente de migrants africains comme esclaves en Libye.

Devant les grilles de l’Ambassade de Libye résonnait une seule phrase « Libérez nos frères » scandée par les manifestants, venus nombreux dire non à l’esclavage moderne. Pour l’initiateur de cette manifestation spontanée, il s’agit d’un « crime contre l’humanité ». « Ce crime contre l’humanité n’est pas perpétré seulement par les personnes que l’on a vu dans ce reportage. Il est perpétré par celles et ceux qui ont décidé de financer les milices, de financer l’Etat libyen afin qu’il freine et enraye une immigration de nos jeunes, qui subissent les contrecoups d’une prédation économique, politique de l’Occident ». Le cortège d’un millier de personnes s’est ensuite dirigé vers les Champs-Elysées en début de soirée.

La manifestation a été ensuite émaillée de quelques heurts entre un groupe d’une dizaine de jeunes et les forces de l’ordre qui ont fait usage de gaz lacrymogènes. Selon notre correspondant sur place, ce groupe de jeunes a été vivement interpellé par les manifestants pour éviter tout débordement avec les CRS. Le calme est revenu aux alentours de 19 heures.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment