Trafic de drogue: 285 kg de cocaïne d’une valeur de 24 millions d’euros saisis au large de Saint-Martin

No Comment

Près de 300 kg de cocaïne ont été saisis lundi 3 décembre 2018 à bord d’un navire au large de l’île de Saint-Martin, dans les Antilles françaises, a annoncé le ministère des Comptes publics dans un communiqué.

« À bord du bateau, les douaniers ont découvert plusieurs ballots d’un poids total de 285 kilos, soit une valeur au détail de plus de 24 millions d’euros », précise le ministère. Les garde-côtes ont repéré de nuit « un navire de type go-fast (…), puissamment motorisé », à l’instar des voitures remplies de drogue qui effectuent des trajets éclairs sur autoroute.

Lors d’un « contrôle mouvementé », selon le ministère, les garde-côtes ont interpellé le pilote du bateau. Les deux passagers de l’embarcation « ont pris la fuite en plongeant à la mer ». L’enquête a été confiée à la section de recherches de gendarmerie locale.
« Je tiens à féliciter les douaniers pour cette nouvelle saisie réalisée dans la zone Caraïbes », déclare le ministre Gérald Darmanin, cité dans le communiqué.

L’embarcation bizarrement à l’arrêt en pleine mer le week-end dernier, a été repérée par les douanes en patrouille au large de Saint-Martin. Plusieurs individus étaient en train de transborder la marchandise. Deux d’entre eux ont réussi à prendre la fuite, mais un troisième suspect originaire du Venezuela, a été appréhendé et placé en garde à vue. À la fin du week-end dernier, à l’issue de sa garde à vue, il a été transféré vers le centre de traitement des affaires de stupéfiants, basé à Fort-de-France.

Les investigations ont été confiées à la DIPJ et à l’OCRTIS. Il s’agit désormais de retrouver les deux fuyards dont l’un a déjà été identifié par les enquêteurs, il s’agirait d’un français, propriétaire du navire. Un mandat d’arrêt international a été lancé à son encontre.

En juillet, les garde-côtes avaient saisi une tonne et demie de cocaïne à bord d’un voilier au large de Saint-Martin. L’île, en pleine reconstruction après avoir été dévastée par l’ouragan Irma en septembre 2017, est depuis de nombreuses années une plaque tournante du trafic de drogues entre l’Amérique latine et l’Europe de même que Sainte-Lucie, située à quelques kms.

Avec AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés