Sécurité sociale: Immatriculation facile et rapide pour les étudiants ultramarins du Pacifique

No Comment

Jeudi 23 juin, une réunion entre l’INSEE et les représentations gouvernementales locales des Collectivités du Pacifique a permis d’aboutir à la facilitation d’immatriculation à la Sécurité sociale des étudiants originaires de Nouvelle-Calédonie, de Polynésie française et de Wallis et Futuna.

A l’initiative du Délégué interministériel à l’Egalité des Chances des Français d’Outre-mer, Jean-Marc Mormeck, une réunion organisée jeudi 23 juin a abouti à la décision de faciliter et rendre plus rapide l’immatriculation des étudiants ultramarins des trois Collectivités du Pacifique à la Sécurité sociale. Pour rappel, la Nouvelle-Calédonie et la Polynésie française disposent chacune d’une sécurité sociale qui leur est propre: la CAFAT pour la première et la CPS pour la seconde. Or, pour les étudiants issus de ces territoires, la sécurité sociale de leur territoire n’est pas applicable dans l’Hexagone et l’immatriculation à la sécurité sociale relevait du parcours du combattant. Désormais, « l’INSEE mettra tout en oeuvre pour que les étudiants originaires de ces Collectivités et identifiés comme devant se rendre dans l’Hexagone soient désormais immatriculés avant leur arrivée« , nous explique par communiqué le Délégué interministériel. « L’INSEE s’engage à ce que cette immatriculation soit rapide, sous réserve que les dossiers transmis soient complets« . Ainsi, les démarches d’inscription universitaire, l’accès au logement, aux soins médicaux et autres démarches administratives des étudiants ultramarins du Pacifique s’effectueront « dans les mêmes conditions que tout autre étudiant français« . Cette décision est également applicable à tous les autres ressortissants de ces territoires qui doivent se rendre dans l’Hexagone, « en particulier pour des raisons d’urgence sanitaire ou de soins médicaux« .

Le communiqué précise que « dès sa nomination« , Jean-Marc Mormeck « avait tenu à écouter les représentants des territoires dans l’Hexagone et a identifier les sujets sur lesquels une action déterminée et rapide était requise« . « L’immatriculation à la sécurité sociale des étudiants issus de la Nouvelle-Calédonie, de Polynésie française et de Wallis et Futuna est apparue come cruciale« , poursuit le communiqué. « Trois mois jour pour jour après sa nomination, Jean-Marc Mormeck se réjouit de cette avancée majeure et concrète qui va transformer le quotidien de plus de 700 étudiants dès la rentrée 2016« , conclut-il.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment