Santé: L’Établissement français du sang cherche des donneurs en Martinique

No Comment

© EFS

Avec l’épidémie de grippe présente sur le territoire, le stock de sang est au plus bas en Martinique. 

« Nous recevons des candidats aux dons, cependant, ils ne sont pas suffisamment en bonne santé pour pouvoir le faire. Et la situation dans l’ Hexagone ne nous permet pas les mêmes approvisionnements que d’ordinaire », explique Richard Mindeau, chargé de communication de l’EFS Martinique à Martinique 1ère. L’organisation de santé multiplie alors les campagnes de sensibilisation aux dons du sang ainsi que les opérations de collecte. Selon Richard Mindeau, il manquerait en moyenne 25 donneurs chaque jour pour satisfaire la demande de 60 poches journalières.
En Martinique, l’activité de transfusion sanguine est en forte augmentation, avec un taux de croissance très supérieur à la moyenne nationale : 13% pour les transfusions globulaires, 35% pour les demandes de plasma thérapeutique et un doublement des besoins en plaquettes depuis 2005.

Cette tendance s’explique par différents facteurs : allongement de l’espérance de vie, modification des pratiques médicales mais aussi attractivité du pôle sanitaire Martiniquais, progrès médicaux dans le suivi des drépanocytaires. L’Etablissement Français du Sang de Martinique a la plus forte activité de distribution de produits sanguins de la zone caraïbe : plus de 19 000 produits sanguins distribués et près de 3 000 malades transfusés en 2015. Elle organise chaque année plus de 300 collectes mobiles, dans les communes, les lycées, universités, entreprises.
Pour la région Antilles-Guyane, il existe deux pôles régionaux de l’Etablissement Français du Sang. Le premier en Martinique et le second qui est un  établissement interrégional doté de deux sites transfusionnels Cayenne et Pointe-à-Pitre, l’EFS Guadeloupe-Guyane.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment