Santé: Le gouvernement calédonien renforce sa couverture vaccinale

No Comment

Bonne élève en matière de couverture vaccinale , la Nouvelle-Calédonie continue de renforcer son programme de vaccination obligatoire. Le Congrès a adopté le 23 mars  un projet de loi entérinant la vaccination obligatoire du Prénavar pour lutter contre les pneumocoques.

Il s’agit du 11ème vaccin à s’inscrire sur la liste obligatoire de vaccination calédonienne. Le Prenavar est un vaccin qui a pour but de protéger des affections à pneumocoques, dont les formes les plus redoutables sont les méningites. Cette pathologie est 6 fois plus élevée en Nouvelle-Calédonie que dans l’Hexagone.  Face à ce constat, le Congrès a adopté cette nouvelle disposition qui s’intègre dans le code  de la santé du Pays.
Du côté de certaines associations, le caractère obligatoire de la vaccination a du mal à passer. « Nous sommes d’accord sur l’intérêt de la vaccination mais il faut discuter vaccin par vaccin, car certains sont très bons, d’autres ont des effets secondaires. Il y en a qui ont des effets pervers de remplacement de souches et qui peuvent entraîner des complications. C’est cela qui est difficile à faire entendre à nos autorités de  santé. Nous voulons un débat sur ces questions » souligne Jérémy Anson Président de l’association « Terre de Santé ».  Pour rappel, la Nouvelle-Calédonie compétente en matière de santé,  possède un calendrier vaccinal très strict. En effet, en l’absence d’une vaccination à jour, la scolarité d’un enfant peut être refusée.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment