Revue de Presse numérique du 27 avril: Conférence de presse de Macron, Cyclone Kenneth à Mayotte, Un tahitien incarcéré au Sénégal

No Comment

Ça fait la Une

Conférence de presse de Macron

Jeudi, le Président de la République Emmanuel Macron s’est exprimé dans une conférence de presse pour défendre les mesures avec lesquelles il espère relancer son quinquennat, trois mois après la fin du Grand débat national.
Parmi les points abordés pour les Outre-mers. Emmanuel Macron a confirmé la suppression  de France Ô et la mise en place d’un droit à la différenciation pour les territoires d’Outre-mer. Une allocution qui a été diversement interprétée dans la presse locale ultramarine. Dans sa Une de vendredi, le Quotidien de La Réunion semble peu convaincu par ce nouveau cap fixé par Emmanuel Macron.. « Tout ca pour Ca !». «Que retenir des annonces faites sinon qu’il y a beaucoup de projets, de réformes, de chantiers ouverts ou à ouvrir mais bien peu de réponses concrètes, à très court terme pour répondre à la colère sociale qui s’est exprimée avec une ampleur inédite», note Hervé Chossat dans son édito.
Le Journal de l’île de la Réunion retient pour sa part l’envie de mieux faire d’Emmanuel Macron. Le France-Guyane s’est intéressé à la volonté de faire travailler davantage les Français.

Capture d’écran 2019-04-27 à 07.47.12

Guyane: Léon Bertrand désormais libre sous surveillance électronique

On reste toujours en Guyane avec la remise en liberté de Léon Bertrand. L’ancien ministre sous Jacques Chirac et ancien maire du Saint-Laurent du Maroni a été libéré et placé sous surveillance électronique, a précisé Maître Patrice Lingibé à Outremers 360.«Une nouvelle vie commence pour Léon Bertrand», précise France-Guyane. L’ancien ministre qui va se concentrer sur les actions caritatives et sociales dans le cadre de son projet de réinsertion Il va notamment s’engager dans la lutte contre l’illettrisme et veut également devenir un médiateur entre les communautés » a ensuite indiqué Maître Lingibé  au quotidien.
Léon Bertrand était incarcéré à la maison d’arrêt de Rémire-Montjoly depuis le mois de septembre. Il avait été condamné le 7 mars 2017 par la cour d’appel de Basse-Terre à une peine de trois ans d’emprisonnement, à la privation de ses droits civiques, civils et familiaux pendant trois ans et à une amende délictuelle de 80 000 euros pour atteinte à la liberté d’accès ou à l’égalité des candidats dans les marchés publics et pour corruption passive.

Le cyclone Kenneth épargne Mayotte

« Le pire a été évité» titre France-Mayotte après le passage du cyclone Kenneth dans le département. Le phénomène cyclonique a causé des dégâts sur l’île. Kenneth a toutefois permis aux élus mahorais de se familiariser avec les plans communaux de sauvegarde récemment mis en place et la notion de culture du risque, comme le souligne le Journal de Mayotte. «Le passage de ce phénomène météorologique Kenneth est l’occasion d’interroger la problématique de la gestion des eaux pluviales et de la protection des rivages et des ravines dans toutes les communes du Département », et interpelle aussi sur « la fragilité du réseau routier » explique également le maire de Mtsamboro intérrogé par le Journal de Mayotte.
Pour rappel, le dernier cyclone qu’a connu Mayotte avant Kenneth est le cyclone Kamisy en 1984.

Capture d’écran 2019-04-27 à 08.08.06

Polynésie: sort du tahitien incarcéré au Sénégal

Cette semaine, le journal Tahiti Infos s’est intéressé au sort du militaire tahitien Mike Teiho, incarcéré au Sénégal depuis septembre dernier et dont le procès s’est tenu à jeudi à Dakar. Poursuivi pour « coups et blessures volontaires » à la suite d’une bagarre avec un Sénégalais survenu à l’entrée d’une boite de nuit, le militaire tahitien a reconnu au cours de l’audience les faits qui lui étaient reprochés. Selon les dispositions du Code pénal du pays, le jeune militaire encourt jusqu’à cinq ans d’emprisonnement.Le tribunal doit rendre son délibéré le 9 mai prochain.

Grève suspendue à la prison de Ducos en Martinique

Les surveillants de la prison de Ducos ont exprimé leur colère en milieu de semaine en bloquant le centre pénitentiaire durant plusieurs heures. Réuni en intersyndicale, ils protestaient contre la fermeture des unités de prise en charge psychologique pendant les week-end prolongés et le manque de personnel. Selon les syndicats, cette situation a conduit à une tentative de suicide d’un détenu. Ce dernier a avalé tous les médicaments prévus pour plusieurs jours, d’un coup. L’intersyndicale compte notamment sur la venue de Nicole Belloubet, ministre de Justice, en fin de semaine prochaine, pour mettre à plat leur cahier de revendications.

Nouvelle-Calédonie: Les premiers contrats signés pour le projet Lucy

Après avoir vu une partie de sa dette, Vale Nouvelle-Calédonie a signé les premiers contrats du projet Lucy, un projet de traitement et de stockage des résidus à sec. Il intègre en fait une innovation permettant de stocker des résidus solides, issus du procédé hydrométallurgique. Avec ce dispositif et son système d’assèchement des boues humides, Le groupe brésilien Vale veut croire au développement du marché des batteries pour les véhicules électriques. Ces tout premiers contrats concernent les chantiers de génie civil, terrassement, préparation de la route d’accès à la mine pour un début de travaux prévu en courant mai-juin. Environ 600 millions de dollars ont été investis dans ce projet.

Ça buzze:

La France Insoumise lance le #EtlesOutremer pour dénoncer la vie chère

Sous le hashtag #EtlesOutremer, la France Insoumise voulait dénoncer les écarts de prix existant l’ Hexagone et les territoires ultramarins. Dans une vidéo, la tête de liste LFI pour les européennes Manon Aubry, actuellement en déplacement aux Antilles dans le cadre de la campagne électorale, et sa colistière de Martinique Karine Varasse, détaillent les écarts de prix entre Paris et l’île antillaise: le prix d’un litre d’huile varie entre 3,51 euros et 4,65 euros, celui d’un paquet de café entre 3,45 et 6,80 euros, celui d’un paquet de pâtes entre 0,64 et 1,68 euros. Le parti politique a aussi dénoncer l’insupportable relégation. Le parti a mis aussi en avant « la situation alarmante de l’accès à l’eau potable », en Guadeloupe « où les coupures sont journalières » mais aussi à Mayotte et en Guyane « où près de 20% de la population ne dispose pas d’eau potable à proximité de son domicile… ».

Discorde autour d’une plage

Le lundi de Pâques, une famille qui souhaitait profiter de la plage des Rochers à Saint-François mais l’accès leur a été réfusée par une riveraine, justifiant qu’il s’agissait d’une plage privée. Selon la mère de famille, la riveraine aurait prétendu que les locaux n’auraient pas droit de profiter de cette plage. Postée sur Facebook, la mésaventure de cette mère de famille a été partagée plus de 6000 fois. La Mairie de Saint-François a d’ailleurs réagi à cette affaire dans un communiqué. La municipalité a rappelé que la plage de l’Anse des Rochers conserve un caractère public. Certains internautes ont donc lancé une invitation, toujours sur les réseaux sociaux, à un barbecue géant et ouvert à tous ce dimanche sur la plage de l’Anse des Rochers à Saint-François.
Capture d’écran 2019-04-27 à 09.10.35

Dans les Kiosques

On termine cette revue de presse numérique avec les différents Unes des hebdomadaires que vous pourrez retrouver dans vos points presse habituels ou sur Internet

Côté Hebdo, Nouvelles Semaine en Guadeloupe s’intéresse dans son dernier numéro sur la bonne santé financière de la commune de Petit-Canal. L’hebdomadaire consacre également un dossier sur le dispositif Convergence mis en place au sein de la prison de Basse-Terre.

nouvellessemaine-une

Tahiti Pacifique revient sur le dossier des terres rares avec le sujet « Terres rares, un rêve encore possible».Les terres rares ont récemment refait parler d’elles à l’occasion de la réforme statutaire proposée par le gouvernement.

tahiti-Pacifique

En Nouvelle-Calédonie, l’hebdomadaire Demain en Nouvelle-Calédonie revient sur le nombre de listes déposées pour les prochaines élections provinciales. 25 listes pour une élection, un signe pour le journal que ce scrutin attirent autant les candidats que les partis.

Capture d’écran 2019-04-27 à 09.30.14

Mayotte Hebdo fait un focus cette semaine sur la place des écoles coraniques dans l’éducation des jeunes à Mayotte. Le journal s’interroge sur l’avenir de ces madrasas dans une société mahoraise en pleine évolution.

mayottehebdo

Le mensuel Mémento consacre son numéro de mai à l’habitat métissé de La Réunion, il questionne aussi sur le défi de l’autonomie énergétique en 2030.

memeento

 

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data