Réunionnais du monde: Julian Malet, consultant chez Dassault Systèmes à Toulouse

No Comment

Prix Talent de l’Outremer 2019, tout juste diplômé à 22 ans, ce Saint-Pierrois a été embauché à l’issue de son stage de fin d’études par le géant français de l’aéronautique. Un portrait du jeune ingénieur plein d’avenir dressé par notre partenaire Réunionnais du Monde.

Pouvez-vous vous présenter ?

Julian Malet, 22 ans, originaire de Saint-Pierre. Après un bac S en 2014 au lycée Saint-Charles, je suis admis à l’école d’ingénieurs IPSA à Toulouse (Institut Polytechnique des Sciences Avancées). Je m’envole alors pour la métropole afin de suivre une formation d’ingénieur dans le domaine de l’aéronautique et du spatial. Je suis passionné d’aéronautique depuis l’adolescence…

Racontez-nous vos études?

Je m’oriente vers un cursus en ingénierie mécanique, puis me spécialise dans la gestion de production. J’effectue un stage chez Airbus et un semestre Erasmus à l’Université Technique d’Ostrava en République-Tchèque. A la fin de cette formation d’ingénieur, je rejoins Dassault Systèmes pour mon stage de fin d’étude. Je travaille alors sur divers sujets liés à la fabrication numérique et à la gestion de production. Après avoir validé mon stage et mon année académique, me voilà maintenant officiellement diplômé de l’IPSA. Dans la continuité de mon stage, je signe un CDI avec Dassault Systèmes afin de poursuivre mes missions.

Où en êtes-vous aujourd’hui ?

J’occupe le poste de « Solution Consultant » depuis août 2019. Pour le moment, je développe mes compétences dans les domaines de la fabrication numérique et de la gestion de production avec les outils et logiciels de Dassault Systèmes, avant d’envisager des fonctions et responsabilités plus étendues à l’avenir… toujours chez Dassault Systèmes. Toulouse est une métropole à taille humaine, dynamique. Ses habitants sont accueillants et ouverts d’esprit.

mom-julianmalet

© DR

Que vous apporte l’expérience de la mobilité ?

La mobilité est pour moi une expérience très enrichissante, tant sur le plan personnel que professionnel. C’est une véritable ouverture au monde qui favorise grandement l’insertion professionnelle. Venant de la Réunion, les inconvénients étaient nombreux. Outre la météo et l’adaptation à la vie en autonomie, je suis passé par une mise à niveau sur le plan scolaire afin de m’adapter au niveau des autres étudiants venant d’écoles plus prestigieuses. Concernant les avantages, je dirais que le fait d’être éloigné de sa famille agit comme une source de motivation et de réussite.

Qu’est-ce qui vous manque de votre île ?

La mixité culturelle, la nourriture, les paysages, et bien évidemment la famille. Heureusement, j’ai beaucoup de contacts avec des Réunionnais ici. Outre mes amis du lycée venu faire leurs études en métropole, j’ai rencontré de nombreux autres Réunionnais dans le cadre professionnel. En bon créole, la marmite à riz et la marmite carry ont été les deux premiers objets que j’ai mis dans ma valise. Ces objets me suivent encore aujourd’hui.

Qu’est-ce qui pourrait vous convaincre de revenir habiter à la Réunion ?

La création d’emplois à valeur ajoutée afin de participer au développement de l’île, dans les domaines de l’aéronautique ou des technologies émergentes… Bien que la Réunion ait tendance à se développer et se dynamiser, je reste désolé par le fort taux de chômage sur l’île ainsi que les inégalités qui sont encore trop présentes.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data