Post-Irma: Le Président de la Croix-Rouge sur le terrain aux Antilles

No Comment

© Guillaume Grange

Le Président de la Croix-Rouge Française est actuellement en Guadeloupe. Objectif de cette visite: remercier les bénévoles mobilisés lors du passage des cyclones Irma et Maria mais aussi lancer les actions de post-urgence et de reconstruction de la Croix-Rouge française dans les territoires dévastés par l’ouragan Irma.

Jusqu’au 15 novembre, le Président de la Croix Rouge Jean-Jacques Eledjam se rendra en Guadeloupe et à Saint-Martin deux mois après le passage de l’ouragan Irma. Lors de l’ouragan, la Croix Rouge a activé sa « Plateforme d’Intervention Régionale Amérique Caraïbes » (PIRAC). Ce sont plus de 300 de ses volontaires hexagonaux qui sont venus prêter main forte aux 500 bénévoles actifs et salariés de Guadeloupe, Martinique, Saint-Martin, Saint-Barthélémy et de Guyane, présents sur le terrain. Ces équipes ont entre autres installé 12 réservoirs d’eau déployés sur l’île, dotés de rampes de distribution d’eau sanitaire qui ont permis de fournir 80 000 litres d’eau chaque jour, accueilli plus de 11 000 personnes aux aéroports de Saint-Martin et de Pointe-à-Pitre.

S’ouvre désormais une deuxième phase pour le Professeur Jean-Jacques Eledjam. “Certes la Croix-Rouge travaille quotidiennement à la préparation des populations, mais ici, sur le territoire français, il n’est pas seulement question de fragilité environnementale: il est question de fragilité sociale. Aujourd’hui, en phase de post-urgence, les priorités sont claires : donnons à nos concitoyens les moyens de se préparer mais aussi de se relever. La post-urgence est à l’urgence sociale.L’impératif est de favoriser l’émergence d’une société plus solidaire et plus cohérente…” souligne le Président de la Croix Rouge française. Dans ce contexte, la Croix Rouge a indiqué qu’elle s’emploiera au cours des prochains mois à accompagner pleinement ses délégations territoriales, afin de mettre en place des actions sanitaires et sociales spécifiques et renforcer toutes les actions qui étaient déjà menées au plus près des populations les plus fragiles.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment