Polynésie française: A Huahine, l’eau potable arrive

No Comment

Sur l’île de Huahine, située dans l’archipel de la Société en Polynésie française, beaucoup d’habitants recueillent encore l’eau de pluie pour répondre à leurs besoins. Mais une nouvelle campagne de forage devrait être conduite sous peu afin d’agrandir le réseau en eau potable de l’île appelée « la Sauvage ». 

« J’espère qu’il va pleuvoir bientôt car je n’ai presque plus d’eau dans mes bassines« , confie une habitante du district de Fitii à Tahiti-infos. Mais en fin mai, la commune de Huahine a reçu une subvention pour effectuer des travaux dans le cadre d’une « campagne de forage d’eau de reconnaissance dans les communes associées de Fitii, de Parea et de Tefarerii« . « C’est une subvention qui faisait partie du contrat de projets pour l’année 2015. Malheureusement, nous avons dû reporter le projet d’un an. Cette année, nous étions donc en première position pour avoir la subvention. C’est maintenant chose faite. Nous allons pouvoir commencer à réaliser les six forages qui vont permettre d’alimenter les bassins d’accès à l’eau potable« , a déclaré Marcellin Lisan, Maire de Huahine.

©Philippe Becchat

©Philippe Bacchet

Trois chantiers devraient voir le jour à Farauru dans le district de Fitii, deux autres dans la vallée de Parea et enfin, un à Tara’e dans le district de Tefarerii. Le Maire de Huahine a précisé que l’appel d’offre avait été lancé. Quant aux travaux, ceux-ci devraient débuter sous peu pour être achevés dans les six mois. « D’ici à la fin de l’année, tout le monde devrait avoir de l’eau potable 24h/24. Dans tous les endroits où il y a un réseau« , a assuré Marcellin Lisan. Le coût d’une telle opération s’élève à 460 000 euros, financés à la fois par l’Etat et le Pays (la Polynésie française) à 42% chacun et à 15% par la commune. En 2015, un rapport sur la qualité des eaux en Polynésie française révélait que sur l’île de Huahine, l’eau était potable à 90%, contre 94% en 2014.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment