Pacifique : Deux jours de fermeture totales aux Samoa pour lutter contre l’épidémie de rougeole

No Comment

La rougeole a provoqué le décès de 54 enfants de moins de quatre ans ©Allan Stephen / UNICEF

Les îles Samoa ont entamé jeudi matin deux jours de fermeture totale (bureaux, commerces etc.) afin d’effectuer une campagne de vaccination nationale contre la rougeole, une épidémie qui a tué plusieurs dizaines d’enfants.

Les autorités de cet archipel du Pacifique sud ont ordonné la fermeture de tous les commerces et services gouvernementaux non essentiels, coupé la liaison inter-îles par ferry et demandé aux véhicules privés de ne pas circuler. Les personnes qui n’ont pas encore été vaccinées contre la rougeole doivent afficher un drapeau ou une étoffe rouge devant leur domicile pour aider les services de vaccination à les repérer. Un drapeau rouge flottait d’ailleurs devant le domicile du Premier ministre Tuilaepa Sailele Malielegaoi, lequel a précisé que son neveu était récemment rentré d’Australie et avait besoin de se faire vacciner.

Le bilan des victimes de la rougeole atteignait jeudi les 62 décès, dont 54 concernant des enfants de quatre ans ou moins. Quelque 4 214 cas de contamination ont été recensés depuis la mi-octobre dans ce pays de 200 000 habitants. « J’avais déjà vu des campagnes de mobilisation massives, mais jamais à travers tout un pays comme ça », a confié Sheldon Yett, le représentant de l’Unicef pour le Pacifique. « C’est ce que nous sommes en train de faire. Le pays entier est en train de se faire vacciner ».

Le taux de vaccination était de 30% de la population avant le début de l’épidémie, et se situait à plus de 55% lorsque la campagne de vaccination a commencé il y a deux semaines. La campagne de jeudi et vendredi, prise sous l’état d’urgence décrété le mois dernier, est censée porter ce taux à plus de 90%, ce qui devrait faire refluer l’épidémie, selon Sheldon Yett.

Les rues habituellement fréquentées de la capitale Apia étaient quasiment désertes jeudi matin, a-t-il affirmé. « C’est très calme ici. On entend seulement quelques chiens aboyer. Les rues sont vides. Il n’y a pas de voitures. Les gens restent chez eux et attendent la campagne de vaccination. Les équipes sont en train de rassembler leurs équipements et se préparent à sortir », a-t-il encore dit. La Polynésie française voisine a envoyé une mission composée de dix professionnels de santé, emportant avec eux plus de 260 kilos de matériels, pour une prise en charge des malades.

La rougeole en forte recrudescence dans le monde

Cette épidémie de rougeole aux Samoa inquiète l’OMS à l’échelle mondiale. Jose Hagan, responsable de l’organisation pour la région Pacifique Ouest, a estimé que le cas des Samoa rappelait les dangers associés à ce qui est « probablement la maladie la plus contagieuse que nous connaissons ». « Malheureusement, le taux de létalité de la rougeole est beaucoup plus élevé que ce que les gens croient », a-t-il dit à Radio New Zealand. « C’est une maladie grave et nous ne sommes plus habitués à la voir, alors sa mortalité est source de surprise ».

©Allan Stephen / UNICEF

©Allan Stephen / UNICEF

Jose Hagan a rappelé qu’on estimait à 21 millions le nombre de vies sauvées ces 20 dernières années par l’accès au vaccin contre la rougeole. « Mais nous commençons à voir un recul et il y a des foyers dans le monde entier qui fait que le virus se propage au travers des voyages internationaux », a-t-il dit. Le nombre de cas est en augmentation en Europe. La Grande-Bretagne, la Grèce, l’Albanie ou la République tchèque ont perdu en août leur statut de pays où la rougeole a été éradiquée.

Après une baisse spectaculaire entre 2000 et 2016 grâce à d’importantes campagnes de vaccination, la rougeole est maintenant en forte recrudescence dans le monde, en raison notamment d’une défiance envers les vaccins. Cette méfiance à l’égard du vaccin combiné Rougeole-Oreillons-Rubéole (ROR) a été provoquée par une étude de 1998 qui liait le vaccin et l’autisme. Il a pourtant été établi rapidement que son auteur avait falsifié ses résultats et plusieurs études ont montré depuis que le vaccin n’augmentait pas le risque d’autisme, a souligné à plusieurs reprises l’OMS. Avant l’arrivée des vaccins dans les années 1970, la rougeole tuait dans le monde 7 à 8 millions d’enfants par an.

Avec AFP.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data