Ouragan Irma : Les Antilles menacées et l’Est des Etats-Unis « sous haute vigilance »

No Comment

©Modis

Formé au large du Cap Vert, Irma est le nouveau cauchemar des Amériques. L’ouragan « majeur » devrait toucher les Petites Antilles, dont la Guadeloupe, ce mercredi. Irma poursuivrait ensuite sa route sur la République Dominicaine, Haïti, les Bahamas et la côte Est américaine. Saint-Martin et Saint-Barthélemy sont particulièrement surveillées. 

Irma, ouragan de catégorie 3, était ce dimanche à 1 520 km à l’Est de Saint-Barthélemy, avec des vents de 185 km/h. « Il devrait s’intensifier plus nettement mardi et mercredi à proximité de l’Arc Antillais », indique Météo-France dans son bulletin de ce dimanche à 12h (heure locale), « Irma sera alors probablement un puissant ouragan de catégorie 4 en cours d’intensification ». A ce titre, Irma est le second ouragan majeur de la saison, après Harvey.

« Un Ouragan de catégorie 4 (de type Hugo en 1989) peut générer près du centre des vents atteignant 200 à 220 km/h en moyenne avec des rafales pouvant dépasser les 250 km/h.  En mer, les vagues dépassent 10m. Les pluies associées sont diluviennes près du cœur du phénomène », prévient Météo-France. « Le scénario le plus probable est maintenant un passage du cœur du phénomène, zone la plus intense, à proximité immédiate des Iles du Nord dans la journée de mercredi. Les vigilances cycloniques ont été déclenchées dimanche matin pour les Iles du Nord et la Guadeloupe ». La Martinique est également en vigilance jaune.

Les vents pourront atteindre les 150  à 200 km/h en Guadeloupe, et dépasser les 200 km/h à Saint-Martin et Saint-Barthélemy, en plus de fortes précipitations et d’une forte houle dès lundi. Une  « mer dangereuse » est également attendue en Martinique, avec des vents pouvant atteindre les 100km/h. La Préfecture de Guadeloupe vient d’annoncer le report de la rentrée scolaire à Saint-Martin et Saint-Barthélemy, afin de « permettre à la population de se préparer au mieux à l’arrivée du phénomène cyclonique, et de mettre les écoles en sécurité ou en configuration « abris cycloniques » ». « La date de rentrée scolaire sera définie en fonction de l’évolution du phénomène cyclonique, et de ses conséquences », ajoute-t-elle, appelant chacun à « être acteur de sa propre sécurité ».

La suite de sa trajectoire reste incertaine mais Irma va poursuivre sa route vers la côte est-américaine sans entrer dans le Golfe du Mexique. « Les scénarios majoritaires prévoient qu’Irma remonte lentement le week-end du 9 septembre en direction des Bermudes ou bien de manière beaucoup plus rapide vers la Virginie (côte est des Etats-Unis) avant de remonter directement sur New-York », indique La Chaîne Météo. La République Dominicaine, Haïti, les Bahamas voire même Cuba seront sur son passage. A noter que les eaux chaudes de la Caraïbe sont favorables au développement des ouragans.

Bulletin Météo-France du 3 septembre à 12h

CP – Report de la rentrée scolaire

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment