Numérique: Google devient le premier fournisseur web étranger à s’installer à Cuba

No Comment

©RAMON ESPINOSA, ARCHIVES AP

Selon le site Numérama, le célèbre moteur de recherche a installé le 26 avril ses serveurs sur l’île de Cuba. Google devient ainsi la première compagnie étrangère à s’implanter dans cette île de la Caraïbe. 

Les Cubains auront désormais accès plus rapidement aux contenus viraux et populaires (mèmes, vidéos Youtube et réseaux sociaux), après la mise en ligne de plusieurs serveurs de Google cette semaine. A l’origine de cette première historique, un accord signé entre Google et l’entreprise nationale de communication ETECSA afin de développer le Wi-fi sur les terres cubaines. Une information qui va ravira les internautes cubains, friands de lecture numérique malgré un accès Internet limité. Pour la plupart des Cubains, internet n’est accessible qu’à partir de l’un des 240 points d’accès sans-fil publics répartis à travers le pays. Une heure d’accès internet coûte environ 1,50 dollars, ce qui peut être particulièrement cher pour les Cubains, alors que le salaire mensuel moyen tourne autour de 25 dollars.L’entreprise d’État, ETECSA, a de son côté lancé un programme d’installation d’internet pour 2 000 foyers de la Havane, avant de révéler un tarif de 15 dollars pour seulement 30 heures de connexion à une vitesse de 128 Ko/s.

Cette implantation cubaine est la première étape d’un projet plus vaste de Google: le Google Global Cache (GGC). Il s’agit d’ un réseau informatique à échelle mondiale permettant une consultation de ses services plus rapide dans les pays où Internet n’est pas aussi développé. Sur son blog d’actualités, la compagnie explique que l’initiative date de 2014. « Notre participation à Cuba remonte à 2014, lorsque nous avons lancé un certain nombre de produits incluant Google Chrome, Google Play et Google Analytics. Il y a quelques mois, nous avons suivi cela en mettant des centaines de milliers d’extensions et de thèmes gratuits sur le Chrome Web Store pour permettre aux internautes cubains de personnaliser leur expérience de navigation sur le Web avec Chrome. »
La présence de Google à Cuba souligne également la poursuite des rapprochements entre les Etats-Unis et ce pays communiste, depuis la lévee de l’embargo américain il y a près de deux ans.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment