Nouvelle-Calédonie: La députée Sonia Lagarde interroge le gouvernement sur le nombre insuffisant de cellules de dégrisement

No Comment

Lors de la séance des questions au gouvernement ce mardi 7 février,  la députée de Nouvelle-Calédonie Sonia Lagarde a interpellé le Ministre de l’Intérieur Bruno Le Roux sur sur la mise en place d’une solution pour lutter contre l’augmentation des cas d’ivresse publique manifeste sur le Caillou.

« Dans l’Hexagone, on compte 95 interpellations par an par tranche de 100.000 habitants. Nouméa se distingue tristement car elle compte en moyenne 4 500 personnes interpellés par an pour une ville de 100.000 habitants, soit 50 fois plus que dans l’Hexagone » souligne Sonia Lagarde.  Une situation que Sonia Lagarde a qualifiée « d’intolérable et insupportable » avant d’exhorter le gouvernement à trouver une solution rapide pour faire face à l’augmentation de la délinquance liée à l’alcoolisme et à la consommation de drogue.
Comme première réponse, le Ministre de l’intérieur propose de donner aux policiers municipaux la possibilité de procéder à des contrôles dans « le but de faire reculer la consommation d’alcool et de cannabis ».Bruno Le Roux a également mentionné l’envoi « d’un 5ème escadron de gendarmerie mobile en Nouvelle-Calédonie. Par ailleurs, 30 gendarmes supplémentaires vont rejoindre le territoire ainsi que 23 policiers qui vont pouvoir  notamment se mobiliser non seulement sur la question des drogues et du cannabis, mais aussi sur la sécurité  publique, notamment sur  la route provinciale 1 desservant le Sud et mitoyenne de la tribu de St Louis. C’est aussi notre préoccupation, celle du gouvernement » a -t-il conclu.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment