Nouveau drapeau : Les Néo-zélandais ont tranché

No Comment

Et ont finalement décidé de garder leur drapeau actuel qui remporte 56,6% des suffrages exprimés. Lors de ce second référendum sur le drapeau, 2,1 millions de néo-zélandais se sont exprimés.

Les Néo-zélandais ont tranché, le résultat du deuxième référendum organisé dans le cadre du changement de drapeau a offert la victoire à l’actuel étendard qui comporte encore l’Union Jack. L’autre drapeau en compétition, comportant une feuille de fougère argentée, a remporté 43,2% des suffrages. Comparé au premier référendum, qui a notamment permis de sélectionner la proposition de drapeau qui a concourut avec l’actuel, la participation au vote est en nette amélioration ; 67,3% contre 48,1% lors du premier, soit 2 124 707 électeurs. Partisan du nouveau drapeau, le Premier ministre néo-zélandais, John Key, ne cache pas sa déception mais respecte le choix des électeurs, « les néo-zélandais ont voté en faveur du drapeau actuel. Je les encourage à l’utiliser, l’honorer et, plus important encore, à en être fier ». Interrogé sur le coût d’un tel référendum, qui s’élève à 26 millions de dollars, John Key se justifie, « vous ne pouvez pas reculer devant un débat ou une discussion qui concerne la Nation », même si finalement le vote n’a pas changé grand chose, « ça ne veut pas dire que le processus n’en valait pas la peine ».

Capture d’écran 2016-03-24 à 15.30.52

Le changement de drapeau impulsé par le gouvernement néo-zélandais était avant tout une volonté de rupture avec le passé colonial de la Nouvelle-Zélande, l’Union Jack figurant toujours sur l’actuel drapeau. Son challenger portait, quant à lui, la célèbre feuille de fougère maori, également symbole de l’équipe nationale de rugby qu’on ne présente plus ! Pour John Key, l’idée était de s’approprier un drapeau plus au fait de la Nouvelle-Zélande actuelle mais celui-ci compte toujours soutenir l’actuel drapeau. « Ce que ce processus nous a montré ces derniers mois, c’est que nous, en tant que Nation, pouvons sortir dans la rue et brandir notre drapeau (…). Nous devons l’utiliser, et montrer au monde à quel point nous sommes fiers d’être Néo-zélandais », conclut-il. La Nouvelle-Zélande est le premier pays au monde à avoir organisé un référendum sur le choix d’un nouveau drapeau. Récemment, un chercheur australien a lancé un vote par internet, soumettant la même idée de changement de drapeau pour l’Australie. Affaire à suivre…

L'autre drapeau proposé au référendum. Celui porte la fougère maori, emblème des All Blacks et la Croix du sud ©Capture

L’autre drapeau proposé au référendum. Celui porte la fougère maori, emblème des All Blacks et la Croix du sud ©Capture

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment