Mayotte: Bilan positif pour Santé publique France sur la campagne de vaccination

No Comment

© AFP

La campagne de vaccination exceptionnelle à Mayotte a permis de vacciner 13.500 enfants, a annoncé jeudi Santé publique France, qui estime le bilan « positif ».

L’agence sanitaire, en annonçant cette campagne qui a duré du 22 mai au 30 juin,parlait pourtant d’un « objectif de vacciner 40.000 enfants ». « Le premier bilan est positif: plus de 24.000 enfants de moins de six ans ont été vus dans un centre de vaccination », a-t-elle affirmé. Sur ce nombre, près de la moitié étaient à jour, mais 55% avaient besoin de vaccins, soit 13.497 d’entre eux.
Le ministère de la Santé avait demandé le déploiement de la Réserve sanitaire dans ce département d’outre-mer, à des fins de prévention, après deux cas mortels de coqueluche fin 2017 et début 2018.

« Plus de 25.000 vaccins ont été administrés », soit deux par enfant en moyenne, a précisé Santé publique France. Le plus fréquent a été le vaccin dit « hexavalent » (diphtérie, tétanos, coqueluche, hépatite B, poliomyélite, infections à Haemophilus), avec 9.012 enfants. Le vaccin ROR (rougeole, oreillons, rubéole) a été administré à 8.674 enfants. Enfin, 7.448 enfants ont reçu le vaccin contre le pneumocoque. En 2012, 19% de la population de Mayotte avait moins de six ans, selon l’Insee. En appliquant ce ratio à la population actuelle, près de 50.000 enfants ont cet âge aujourd’hui.

Avec AFP

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment