Linda Prime, lauréate du Prix d’éloquence ultramarine Gaston Monnerville 2018

No Comment

© Institut Gaston Monnerville

La deuxième édition du sommet des Outre-mer organisée par l’Institut Gaston Monnerville s’est tenue le samedi 27 octobre à l’Hotel de Harlay qui abrite la maison du barreau de Paris. Après une table ronde sur l’influence de la spiritualité en Outre-mer, Linda Prime remporte la 2ème édition du Prix d’éloquence ultramarine Gaston Monnerville

Après le succès de la première édition, le sommet des Outre-mer s’est décomposé en deux temps. D’abord une conférence sur le thème : Spiritualités : grandeurs et misères des sociétés ultramarines. L’ethnolinguiste, Alexandre Juster, le Député Gabriel Serville et l’universitaire Corinne Mencé-Caster ont, les uns après les autres, traité le sujet en ancrant leurs propos dans le réel par de nombreuses références au quotidien.
Corinne Mencé-Caster a notamment souligné u dl’influence des differentes tendances religieuses coutumières sur les sociétés ultramarines « mues par une quête permanente de spiritualité »

Le Député Moetai Brotherson est intervenu pour évoquer la réalité pluridimensionnelle de la question spirituelle en Outre-mer, et plus particulièrement en Polynésie. « On ne peut pas aborder la question de la croyance, de la religion sans parler de la colonisation en Polynésie. Il y avait un système de croyance qui était présent avant les Européens et qui a été éradiqué. » soulignant que les églises ou encore temples ont été construit sur les fondations des temples érigées en l’honneur des dieux polynésiens. Cependant, il a rappelé que l’ensemble de ces religions cohabitent en Polynésie. En Polynésie, on peut être bon catholique tout en étant sensible aux manifestations des croyances anciennes

A l’instar de la comédienne, Laurence Joseph qui a appelé à plus d’optimisme dans la conception que les ultramarins ont d’eux-mêmes, de nombreuses réactions sont venus interroger les différents intervenants.

La table ronde et le débat avec le public qui en a découlé a laissé ensuite la place au fameux concours « des éloquences ultramarines » comme l’a nommé le Président de l’association, Raphaël Lapin. Le Député de la Polynésie et la comédienne guadeloupéenne étaient également membres du Jury. Un jury de haut vol qui était également composé de prestigieuses personnalités telles que Kévin Razy, Anne Akrich ou encore Me Aunoo Douce François -Élocie.

Après plusieurs mois de sélections et des dizaines de candidatures. C’est la jeune guadeloupéenne Linda Prime qui a remporté le premier prix de ce concours d’éloquence. « Linda nous a fait vibrer avec un discours aux accents gospel impertinent de sincérité. » a déclaré le Moetai Bortherson lors de l’annonce du lauréat du concours.
Les trois finalistes ont été gâtés puisque au-delà des nombreuses récompenses qui leur ont été offertes, ils ont reçu chacun un magnifique trophée façonné à la main par un artiste Polynésien.

(Une belle réussite à laquelle Outremers360 était associée en tant que partenaire de l’évènement).

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data