Les îles Fidji secouées par un séisme de magnitude 6,9

No Comment

©DR

Dans la soirée du mardi 3 janvier, l’archipel des Fidji a été secoué par un violent séisme de magnitude 6,9. Les autorités locales ont lancé une alerte au tsunami levée quelques heures plus tard.

Le tremblement de terre a été enregistré à 21 h 52 GMT (22 h 52 à Paris). Aux îles Fidji, il était environ midi ce mercredi 4 janvier. L’épicentre a été localisé à 284 km au sud-ouest de Suva, Capitale de l’archipel des Fidji. Il aurait été détecté entre 10 000 et 15 000 mètres de profondeur, selon le centre américain de veille sismique (USGS).

©AFP

©AFP

Sur place, une alerte au tsunami a été lancée. Selon l’USGS, des vagues potentiellement dangereuses étaient possibles dans un rayon de 300 km. L’épicentre se situe à la conjonction de deux plaques tectoniques : la plaque australienne et la plaque pacifique, autrement appelée « ceinture de feu ». Il s’agit d’une zone tectonique très active qui connaît fréquemment des séismes et des éruptions volcaniques (Nouvelle-Zélande, Hawaii).

©DR

Gagnés par la panique, de nombreux habitants du littoral fidjien ont rejoint les zones en hauteurs pour s’y mettre en sécurité ©DR

Gagnés par la panique, de nombreux habitants du littoral fidjien ont rejoint les zones en hauteurs pour s’y mettre en sécurité. On ne signale pour l’instant pas de victimes ou de dégâts majeurs. L’alerte au tsunami a finalement été levée peu après.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment