Le policier martiniquais Kevin Philippy porte plainte pour usurpation d’identité

No Comment

©Tristan Reynaud / SIPA

Kevin Philippy, le policier martiniquais devenu célèbre depuis l’incendie de son véhicule de police par des casseurs le 18 mai dernier, vient de déposer plainte pour usurpation d’identité.

C’est Le Parisien qui rapporte l’information. Lundi, la radio nationale RTL aurait diffusé l’interview d’un homme se faisant passer pour Kevin Philippy, policier martiniquais de 29 ans. Ce dernier a donc décidé de porter plainte pour usurpation d’identité. Le jeune officier est devenu célèbre le 18 mai, jour de la manifestation contre la « haine anti-flics », organisée à Paris par les syndicats policiers. Alors qu’il roulait avec ses co-équipiers au milieu d’une contre manifestation à celle des syndicats des forces de l’ordre, le policier a été forcé de quitter son véhicule incendié par de jeunes « casseurs ». Par la suite, une vidéo le montrant contrer les coups qui lui étaient adressés par un des casseurs en question a fait le tour de web. Après l’incident, Kevin Philippy a été décoré par le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, pour sa maitrise et son sang-froid.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment