L’application de sauveteurs citoyens Sauv Life débarque en Guadeloupe

No Comment

Lancée début 2018 dans l’Hexagone mais aussi à La Réunion et en Martinique, l’application qui permet de sauver des vies en géolocalisant des personnes capables de pratiquer un massage cardiaque arrive en Guadeloupe. 

« Seuls ceux qui ont la chance d’avoir un malaise devant une caserne ou un hôpital peuvent s’en sortir. Pour augmenter ce taux de survie, il faut donc faire en sorte que les gens qui se trouvent à proximité de la victime puissent agir tout de suite en attendant l’arrivée des secours », expliquait Lionel Lamhaut, médecin urgentiste à l’origine du projet de l’application Sauv Life, au Parisien. Lancée en Guadeloupe ce 24 janvier, l’application compterait déjà 130 sauveteurs citoyens de l’archipel.

« Les arrêts cardiaques représentent 50 000 décès par an, c’est un arrêt cardiaque par jour en Guadeloupe, 361 sorties pour 2019 », détaille le Docteur Murielle Jaffry du Samu de Guadeloupe, qui devient le 48ème département à utiliser cette application. Gratuite, il suffit de télécharger l’application et devenir un sauveteur citoyen sans pour autant connaître les gestes de premiers secours. Il suffira que les secours soient alertés d’un malaise pour que ces derniers géolocalisent le sauveteur citoyen le plus proche et le guider vers la victime d’un malaise cardiaque. De là, les secours vont guider le sauveteur pour qu’il réalise les gestes adéquats.

Capture d’écran 2020-01-26 à 12.08.43

« Deux gestes augmentent les chances de survie d’une victime en arrêt cardiaque, le massage cardiaque et le défibrillateur. Le massage cardiaque est simple, vous avez juste besoin de vos deux mains et de vous laisser guider », a expliqué Lionel Lamhaut, interrogé par Guadeloupe La 1ère. L’application cartographique également les défibrillateurs, permettant ainsi aux secours d’informer le sauveteur citoyen le plus proche pour que celui-ci apporte l’appareil sur le lieu du malaise. « Chaque minute passée sans massage cardiaque c’est 10% de survie de moins pour la victime », estime encore Lionel Lamhaut.

En cas d’arrêt du cœur, chaque minute perdue représente 10 % de chances de survie en moins, précisait le Parisien en décembre 2018. Le temps d’intervention des secours est estimé entre 10 à 13 minutes, ce qui affaibli les chances de survie (5%). Avec l’application et l’intervention d’un sauveteur citoyen, ces chances seraient de 43% assure-t-on. « Parfois quand quelqu’un fait un malaise, les proches sont en panique parce qu’ils ont peur de faire le massage cardiaque, mais ne rien faire c’est pire, les citoyens sauveteurs seront plus à l’aise pour réaliser les gestes qui sauvent », ajoute Murielle Jaffry.

L’application gratuite Sauv Life est également disponible à La Réunion depuis janvier 2019, et à la Martinique  depuis juillet de la même année.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data