La Réunion mobilisée pour l’éclipse annulaire

No Comment

Dans l’Océan Indien, l’île de La Réunion sera l’un des principaux points d’observation de l’éclipse annulaire qui aura lieu jeudi 1er septembre. En attendant, La Réunion se mobilise et organise cet événement astronomique, rare et exceptionnel.

La dernière éclipse annulaire à La Réunion remonte à 1677. A l’époque, l’île n’était que très peu habitée, « c’est un phénomène rare pour le territoire », a affirmé Michel Vignand, président de l’association astronomique de la Réunion. « La prochaine fois qu’une éclipse annulaire sera visible depuis La Réunion ça sera en 2267 ! », a assuré le spécialiste. Sur l’île, les autorités s’organisent pour préparer l’événement qui aura lieu le 1er septembre. La lune débutera son passage devant le soleil à 12h22. Le point culminant se situera entre 14h08 et 14h10. Pour cette éclipse, la lune passera entièrement devant le soleil mais ne le cachera pas totalement. Etant trop éloignée de la Terre, elle laissera un halo lumineux.

La Réunion chanceuse

La Réunion sera l'un des principaux points d'observation de cette éclipse annulaire ©DR

La Réunion sera l’un des principaux points d’observation de cette éclipse annulaire ©DR

La bande centrale de l’éclipse passera au-dessus de l’île de La Réunion. Le phénomène sera davantage visible entre Saint-Pierre et La Pointe du Gouffre. Pour retrouver une visibilité similaire, il faudra se trouver en Afrique centrale, en Afrique de l’Est ou à Madagascar. L’île de La Réunion Tourisme (IRT) a donc mis les petits plats dans les grands, en développant notamment un plan de communication avec pour slogan: « Éclipsez-vous à l’Île de la Réunion ». Résultats plutôt positifs, on enregistre une augmentation de 18% des réservations sur les quinze jours entourant le 1er septembre. « J’ai lu dans la presse que ce n’est pas avec une éclipse d’une journée que l’on va développer le tourisme », a confié Willy Ethève, le directeur de l’IRT, au Journal de l’Île. « Mais il ne faut pas le voir sous cet angle. Nous avons invité une trentaine de journalistes venus de métropole, d’Allemagne, de Belgique et d’Asie… Des leaders d’opinion chinois viendront également et diffuseront leurs images auprès de Canon, Nikon et Gopro. Seat va aussi profiter de l’événement pour le lancement d’une nouvelle voiture et inviter la presse automobile française. Cet événement nous offre une visibilité exceptionnelle ». La compagnie Air Austral a également profité de l’occasion pour développer un jeu, aujourd’hui clos, proposant un voyage sur l’île pour deux personnes.

ob_f512c4_eclipse02

Le trajet de la bande centrale de l’éclipse du 1er septembre ©DR

Le Rectorat mobilisé…

Bien sûr, il faudra protéger les yeux de cet événement astronomique. Le Rectorat s’est donc lancé dans une campagne de sensibilisation afin de préparer au mieux les élèves et a tenu à mobiliser les professeurs de la maternelle au lycée. Pour l’événement, le Rectorat a mené un « projet pédagogique »: commande de lunettes spéciales pour les établissements scolaires, ateliers dans certaines écoles, informations à l’attention des élèves, détaille Imazpress. Néanmoins, les syndicats du Saiper et de la CFTC Education trouvent ces dispositifs insuffisants, « nous ne pourrons garantir à l’ensemble des élèves qu’ils portent bien leurs lunettes et c’est bien notre connaissance du terrain qui nous interdit de participer à l’événement tant que l’observation de l’éclipse ne pourra pas se faire sans risque », explique le Saiper. La CFTC Education pointe du doigt le manque d’information et d’encadrement. Un préavis de grève a donc été déposé pour le 1er septembre, jour de l’éclipse. De son côté, le Rectorat rassure, « il n’y a pas de raison de s’alarmer, le quotidien ne change pas et cette observation a été préparée ». Il est notamment prévu de distribuer les lunettes adéquates le matin même de l’éclipse.

L'observation d'une éclipse nécessite le port de lunettes de protection spécialement adaptées à ces événements astronomiques rares ©DR

L’observation d’une éclipse nécessite le port de lunettes de protection spécialement adaptées à ces événements astronomiques rares ©DR

…La communauté scientifique aussi

S’auto-proclamant « Capitale astronomique mondiale », la ville de Saint-Louis organisera le plus grand rassemblement pour observer le phénomène à partir de La Réunion. Pour l’occasion, près de 4 000 personnes sont attendues sur le site de l’Etang du Gol. L’île de La Réunion attend également douze astronomes dont six de l’Observatoire de Paris, ainsi que deux scientifiques hollandais qui mèneront une expérience visant à capter les neutrinos. L’éclipse annulaire sera également visible depuis Mayotte, mais à des heures différentes: à partir de 10h40 et jusqu’à 14h20, avec un maximum prévu à 12h32. Le Vice-rectorat de Mayotte a par ailleurs prévu 32 000 lunettes adaptées pour 90 000 élèves, soit une paire pour trois élèves. Le Journal de Mayotte rappelle que « lors de la dernière éclipse, certaines écoles de métropole n’en avaient qu’une pour 5 élèves ».

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment