La Réunion: La communauté tamoule fête le Cavadee

No Comment

La communauté tamoule de l’île de La Réunion a fêté le Taï Poussam Cavadee aujourd’hui dans les temples Siva Soupramanien de Saint André et Siva Chanmouga Naada de Saint Louis. Un moment de ferveur et de prière intense.

Des milliers de pénitents ont porté le Cavadee arche de bambou fleuries ou des simbous remplis de lait, de miel, de safran, de cendres, de mélanges de fruits écrasés pour verser sur le Lord Mourouga en signe de dévotion, de demande de bénédiction ou de remerciements et pour certains en piquant des vels, des aiguilles d’argent.

La mythologie de Mourouga et du cavadee

Le Taï Poussam Cavadee est considéré comme la plus spectaculaire de toutes les fêtes tamoules. Célébré en l´honneur de Muruga, le Cavadee est l´occasion pour les fidèles de prouver leur adoration, leur affection et leur fidélité au dieu Muruga. »
Le Dieu Muruga est le dieu tutélaire du peuple tamoul. Chef des armées célestes, divinité de la jeunesse et de la guerre. Il est monté sur un paon, destructeur de serpents (les attachements corporels…) et brandit le Vel, la lance dont les trois parties (tige, partie large du fer et pointe) sont la puissance, l’intelligence et la victoire. Ce fils de Shiva est aussi appelé Soupramanien (Subrahmania)… On le vénère avec éclat à l’occasion du Kavadi  et la plupart des grands temples urbains lui sont consacrés.
Il est le plus jeune fils de Siva et de Shakti, et le  frère de Ganesh. Il est l’enfant divin d’amour, de compassion de sagesse et le dieu de la jeunesse et de la beauté. Il représente la sagesse de la lumière et efface l’obscurité. Grâce à son Vel « le javelot » mais aussi « l’ esprit » les hindous disent qu’il procure la force, les moyens de subsistance, la protection et  aide l’homme  à atteindre le succès en effaçant sa nature arrogante.

Un moment énergétique d’une exception rare avec l’étoile de Mourouga et l’éclipse le même jour

Cette année, les rites du cavadee avec l’étoile de #Mourouga coïncident avec la magie énergétique de l’éclipse lunaire. En effet, les rituels ont été marqué par cet événement rare du cosmique et énergétique.
A Saint André, près de 500 pénitents et les fidèles se sont retrouvés, en ce 10eme jour de prières, sur les berges de la Rivière du Mât les hauts à Bras Panon vers 4h du matin pour les cérémonies du Taï Poussam Cavadee, dédiées à Mourouga et ce après 9 jours de prières, de rituels et de repas partagés solidaire en l’honneur du Dieu Mourouga dans le temple Siva Soupramanien de Saint André récemment inauguré après des travaux.

Plusieurs fidèles nous ont expliqué que cette année, les rites étaient effectués plus tôt à cause des effets néfastes de l’éclipse lunaire. Tous les rituels ont respecté un timing serré pour ne pas se terminer dans les heures néfastes de début d’éclipse. En effet, en Inde tout comme à La Reunion, beaucoup de temples ferment leurs portes et les tamouls restent chez eux à prier, obéissant à des règles strictes.

Les pénitents, ce matin, ont pu prié en toute sécurité. Après le passage du cyclone Berguitta, le parc avec ses arbres et la rivière qui a charié des détritus était dans un piteux état et les services municipaux de Bras Panon et de Saint André ont effectué un travail de mise en propreté et de sécurité du site.

Ci dessous quelques photos d’auteurs divers et de Lynda Savaranin pour vous faire vivre cette occasion exceptionnelle du Taï Poussam Cavadee édition 2018, temps de ferveur et de prière mais aussi de découverte de la richesse de la culture tamoule en Outre mer.
Outremer 360 présente ses voeux de bonne fête aux pénitents et coreligionnaires du Temple Siva Soupramanien du Petit Bazar de Saint-André  et du Temple Siva Chanmouga Naada Swami Kovil, de Saint-Louis, à leur famille, à l’ensemble des comités de fêtes.

Texte et photos réalisés avec l’aide de Lynda Savaranin

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment