La Polynésie est désormais éligible au « fonds pour le développement de la vie associative »

No Comment

©Wikicommons

La Polynésie française est désormais éligible au « fonds pour le développement de la vie associative », institué en 2011 dans l’Hexagone, rapporte Radio 1 Tahiti. Les associations polynésiennes ont jusqu’au 30 août prochain pour répondre à l’appel à projet et bénéficier d’une partie de l’enveloppe de 20 millions de Fcfp (environ 167 600 euros) prévue.

« C’était un dispositif espéré dans les conclusions des Assises des Outre-mer », a déclaré le Haut-commissariat de la République en Polynésie française dans un communiqué. Ce fonds spécialement dédié aux associations a été étendu en Polynésie suite à un décret du 8 juin dernier. Ce fonds est destiné « aux actions de formation des bénévoles, élus et dirigeants associatifs » et « au financement global de l’activité d’une association ou à la mise en œuvre de projets innovants et structurants ». Toutes les associations loi de 1901 qui interviennent dans les champs de la culture, de la santé, du sport, du social, de l’éducation populaire, de la jeunesse et qui ont leur siège social en Polynésie française sont concernées, précise Radio 1 Tahiti. Une fois l’appel à projet clôturé, « une commission territoriale, composé des services de l’État et de la Polynésie française chargés de la vie associative, des mouvements associatifs, des communes, et du fond paritaire de gestion, sera consultée annuellement par le haut-commissariat de la République avant l’octroi des concours financiers ». L’étendu de ce dispositif en Polynésie permet notamment de compenser la suppression de la réserve parlementaire, supprimée lors de l’adoption de loi de moralisation de la vie politique.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment