[Journées Européennes du Patrimoine] Musée des Arts décoratifs de l’Océan Indien : Un musée qui se nourrit de l’histoire de la culture du café à La Réunion

No Comment

©Facebook / MADOI Musée des Arts décoratifs de l’Océan Indien

Ouvert en 2008 et labellisé musée de France, le Musée des Arts décoratifs de l’Océan Indien (MADOI) situé à Saint-Louis sur un ancien domaine agricole datant du XVIIIè siècle -domaine de Maison Rouge-, classé aux Monuments historiques, se nourrit de l’histoire de la culture du café à la Réunion. Ses très riches et longues collections thématiques à vocation pédagogique et interactive témoignent de la qualité et de la densité des échanges commerciaux de cette époque. Visite guidée. 

Domaine de Maison Rouge

Édifié au XVIIIè siècle par la famille Desforges-Boucher qui est à l’origine de la composition générale des bâtiments autour d’une grande cour, le Domaine de Maison Rouge fait partie de l’histoire de la colonisation et de l’aménagement de l’île de la Réunion. C’est l’un des derniers ensembles intégraux existant sur l’île, comprenant la maison du maître, ses dépendances domestiques, le parc, les bâtiments agricoles, l’aire de séchage de café (argamasse) et le village.

Classé en 2004 au titre des Monuments historiques à la demande de la municipalité de Saint-Louis devenue propriétaire de la partie basse en décembre 1981, le domaine Maison Rouge et notamment le bâtiment des anciennes écuries abrite désormais le Musée des Arts décoratifs de l’Océan Indien (MADOI).

©Facebook / MADOI Musée des Arts décoratifs de l'Océan Indien

©Facebook / MADOI Musée des Arts décoratifs de l’Océan Indien

Rappelons que le domaine de Maison Rouge, dont la villa était en ruines, a bénéficié du premier loto du patrimoine destiné à rénover des chefs d’œuvre en péril en septembre 2018 dans le cadre des journées européennes du Patrimoine. Le domaine de Maison Rouge fait partie des 5 structures patrimoniales retenues dans ce cadre pour les outre-mer au même titre que l’Habitation Bisdary en Guadeloupe, la Maison du receveur des douanes en Guyane, la Maison d’Aimé Césaire en Martinique ou encore la Sucrerie Soulou à Mayotte.

Le MADOI illustre les grands courants esthétiques du XVIIIè siècle

Cet ensemble remarquable, dernier domaine caféier dans tous les Outre-mer qui a traversé le temps depuis le XVIIIè siècle à nos jours, préservant l’intégralité des traces de son implantation au sol, ne se pouvait que se muer en patrimoine immatériel pour les Réunionnais d’abord, pour l’Humanité ensuite. C’est donc tout naturellement que, quand il s’est agi de trouver un autre lieu d’implantation pour le musée des Arts décoratifs, le domaine de Maison Rouge s’est vite imposé comme lieu d’accueil idoine.

Ouvert en décembre 2008, le MADOI expose par alternance et par thématique une très riche collection à vocation pédagogique et interactive constituée de meubles, textiles, porcelaine de Chine et autres objets d’arts, d’origine indienne, africaine, malgache, chinoise ou européenne, vestiges d’une certaine époque. Ses collections témoignent de la qualité et de la densité des échanges commerciaux entre l’Est et l’Ouest et illustrent par ailleurs les grands courants esthétiques qui ont influencé l’Europe et l’Océan Indien.

Labellisé Musée de France grâce donc à son importante collection d’objets d’arts, le MADOI assure également la tutelle scientifique de la salle 2 de Kélonia comprenant l’observatoire des tortues.

Une fonction pédagogique

Outre la découverte ces collections d’objets d’arts, les visiteurs ont la possibilité de se promener dans le domaine de Maison Rouge qui a conservé l’organisation initiale de ses bâtiments, terrasses et cours ainsi que la Caféière de 5 000 plants de café « Bourbon Pointu », réalisée dans la tradition du XVIIIè siècle. Le MADOI assure également une fonction pédagogique. Ainsi, il propose depuis quelque temps aux élèves et enseignants du 1eret du 2nd degré des parcours d’éducation artistique et culturelle (PEAC) dans le cadre du service éducatif de la structure culture et scientifique.

©IRT

©IRT

Depuis 2018, le rez-de-chaussée de la villa de la région à Saint-Denis est devenu une annexe du MADOI, permettant ainsi dans ce lieu chargé d’histoire une plus large diffusion des trésors du musée. Par ailleurs, le MADOI s’est enrichi d’un D et s’appelle désormais MADDOI pour Musée des Arts décoratifs et du design de l’Océan Indien. Cette approche contemporaine à travers le design permet d’associer les forces économiques et culturelles incarnées par le talent et le savoir-faire des créateurs et artisans réunionnais. Marquant ainsi la volonté d’ouvrir le musée sur le monde contemporain grâce à un art de vivre et d’habiter.

Une bonne idée donc de visite dans le cadre de la 36ème édition des Journées européennes du Patrimoine qui ont lieu ce week-end des 21 et 22 septembre qui fait écho au thème « Arts et divertissement » retenu cette année et où l’on pourra découvrir la toute nouvelle exposition intitulée « Regards croiséssur le XIXè siècle ».

EB. 

MADOI – Domaine de Maison Rouge

17A Chemin Maison Rouge – 97450 Saint-Louis

0262 91 24 30 /accueil.madoi@museesreunion. re

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data