Journée mondiale de la lutte contre l’homophobie : Faire évoluer les mentalités en Outre-mer

No Comment

A l’occasion de la Journée mondiale de la lutte contre l’homophobie, nombreuses sont les associations qui se mobilisent pour changer les regards envers les personnes homosexuelles et transsexuelles, en France comme en Outre-mer.

L’association Tjenbé Red, qui soutient les personnes homosexuelles et transsexuelles noires et métissées, souhaite créer une conférence sur les droits des personnes homosexuelles en Outre-mer. Cette conférence réunirait associations, élus, acteurs éducatifs ou encore professionnels de la Justice, afin de faire évoluer les mentalités et le regard des communautés ultramarines sur l’homosexualité. En effet, dans les Outre-mer, le sujet reste tabou. Les personnes homosexuelles se heurtent au regard discriminant des petites communautés et on y recense parfois des actes de violence physique. Parallèlement, l’association Mousse en partenariat avec ELCS (Elus locaux contre le Sida) ont lancé aujourd’hui le site NoHomophobes.fr. « Conçu comme un miroir social, ce site met en évidence la fréquence de l’emploi de propos homophobes dans le langage courant », explique l’association. « Le mépris homophobe induit une restriction de la liberté individuelle, une atteinte à la dignité et une menace pour la sécurité physique et mentale », précise-t-elle. Le résultat est surprenant, le site affiche en temps réel les tweets faisant l’usage de termes homophobes, à l’image d’un fil d’actualité en constante mise à jour.

Capture du site NoHomophobes.fr à 19h55

Capture du site NoHomophobes.fr à 19h55

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment