Irma: Premier cyclone catégorie 5 pour le secteur de Saint-Martin et Saint-Barthélemy

No Comment

Avec le passage d’Irma, la région de Saint-Martin et Saint-Barthélemy (Petites Antilles, Îles du Nord) se prépare à son premier cyclone de catégorie 5, soulignait mardi Météo France. Cet après-midi, l’ouragan Irma est effectivement passé de la catégorie 4 à 5, menaçant la région avec des vents de près de 300 km/h et une houle dépassant les 10m.

L’ouragan progressait en s’intensifiant mardi en direction de l’arc antillais, à commencer par ces deux îles, selon Météo France. « Sur cette zone du nord de l’arc antillais il s’agit du premier cyclone de catégorie 5″, catégorie fixée par le Centre américain des ouragans (NHC) selon une échelle créée en 1969, souligne le prévisionniste Emmanuel Demaël.

Irma « est encore dans une phase d’intensification », explique le spécialiste. A la mi-journée, l’œil du cyclone se trouvait à 5-600 km à l’est de l’arc antillais (plus ou moins en face de la Guadeloupe), et prenait une direction ouest/nord-ouest. L’œil devrait éviter la Guadeloupe, mais passer au nord immédiat de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin, prendre le chemin des îles Vierges britanniques, puis, mercredi soir, atteindre Porto Rico, avant de continuer vers le nord de la République dominicaine et les Bahamas, précise Emmanuel Demaël.

Au cœur du cyclone, « les vents sont estimés à 230 km/h en moyenne (sur une minute), avec des rafales dépassant 260 voire 300 km/h », ajoute-t-il. « En périphérie, on table sur des vents moyens pouvant atteindre 140 voire 150 km/h, et des rafales pouvant atteindre 200 km/h localement ». Ils seront accompagnés d’orages et de forte houle, avec notamment risque de vagues-submersion pour les côtes – d’où les vigilances émises pour Saint-Barthélemy, Saint-Martin et, dans une moindre mesure, la Guadeloupe.

A Saint-Martin et Saint-Barthélemy 100 à 300 mm de cumul de pluies sont prévus sur l’épisode, localement plus. Les vagues pourront atteindre 10 à 12 mètres, un peu moins sur la Guadeloupe avec des creux de 5-6 m, ajoute Météo France. Dans ce secteur, à Saint-Martin, le dernier cyclone de catégorie 4 remonte à 1995 (Luis). « Sur la Guadeloupe on se souvient d’Hugo en 1989, catégorie 4 aussi », rappelle Emmanuel Demaël.

Quant au tout récent Harvey, il était « moins fort en intensité brute: il avait atteint brièvement la catégorie 4 pour atterrir en catégorie 3 sur le Texas, avec des vents et une houle moins forts ». Mais il imposa « des cumuls de pluie phénoménaux, sur 5 à 7 jours, qui ne se produiront pas ici puisqu’Irma va circuler », ajoute le prévisionniste. Toutefois, Irma bat le record du plus puissant cyclone de type cap-verdien jamais observé.

Avec AFP.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment