Intempéries : Outremers360 solidaire avec Tahiti

No Comment

Ce fut un samedi sombre pour la côte Est de l’île de Tahiti, en Polynésie française. En l’espace d’une journée, les fortes pluies ont causé d’immenses dégâts : routes impraticables, ponts emportés, éboulements. Pire encore, elles ont balayé 61 foyers et endommagé 98 autres, laissant près de 160 familles sans toit, à la veille des fêtes de Noël. Un homme de 65 ans a également été retrouvé sans vie, suite à un éboulement. Si les polynésiens sont habitués à ce types d’aléas climatiques, il faut remonter à l’année 1998 pour retrouver des intempéries aux dégâts similaires. Cette année là, un pont s’était effondré, coupant l’île en deux et empêchant des centaines de personnes à regagner leur foyer. Cette fois, la rapidité et la force des pluies ont marqué les habitants de l’île.

Mais au milieu de ce désastre, la générosité et la solidarité des polynésiens a vite pris le dessus, aux quatre coins du territoire, la population s’organise pour venir en aide aux sinistrés. Ce n’est pas l’esprit de Noël, c’est juste l’esprit polynésien qui l’emporte toujours sur n’importe quel catastrophe climatique, météorologique ou naturelle. À 20 000 km, Outremers360, qui compte dans sa rédaction un jeune polynésien, tient à faire part de son soutien aux sinistrés qui se trouvent aujourd’hui dépourvus de tout. C’est une maigre contribution, mais voici la liste non définitive de tous les lieux de collecte de vêtements, matelas et autres denrées alimentaires, qui se sont mis en place à Tahiti et qu’Outremers360 tient à relayer. Si vous souhaitez apporter votre aide, il vous suffit de prendre contact avec les personnes, associations et autres organismes ci-dessous :

Assemblée de la Polynésie française :

Collecte de dons de toute nature : vêtements, denrées alimentaires, électroménagers,… Jusqu’au jeudi 17 décembre, de 7h30 à 17h.

Service social de la Mairie de Faaa :

Collecte de denrées alimentaires, vêtements, ustensiles de cuisine. Aujourd’hui seulement, de 7h30 à 15h30. Le service social de la Mairie de Faaa met l’accent sur les besoins en eau. Ralph Taharagi est à votre disposition pour toute information supplémentaire au + 689 40 800 960.

Gare maritime de l’île de Moorea :

L’armateur Terevau est également solidaire. Un bac dédié au dons sera disponible aux guichets de Moorea, ce mercredi aux départs de 9h et de 12h45.

Depuis les Îles Sous le Vent :

L’archipel des « Raromata’i » se mobilise également. La Société de Navigation Polynésienne recueille les dons depuis ses guichets. La compagnie a spécialement affrété un conteneur pour les rapatrier à Tahiti.

Au sein même des communes les plus fortement touchées (Hitiaa O Te Ra et Mahina) :

District de Tiarei :

Salle paroissiale protestante : Tati Raita recueille les dons. Vous pourrez la contacter au + 689 87 28 11 31

Ecole Tehaaehaa au PK 23,5 : vous pouvez joindre Ingrid au + 689 87 71 44 49 ou Jean-Marie au + 689 87 77 32 68 ou par mail : hivarere@gmail.com

Mairie de Tiarei au PK 28,2 : + 689 40 52 16 16

District de Papenoo :

Eglise Mormone de Papenoo : + 689 87 26 12 81

Mairie de Papenoo : + 689 40 48 13 61

Dans la commune de Mahina :

A la Mairie : + 689 40 48 11 35

Partout autour de l’île de Tahiti, des associations et organismes se mobilisent pour récolter dons et venir en aide aux sinistrés : le collectif « Solidarité pour tous » dans le quartier de Saint-Amélie à Papeete (+ 689 40 43 59 05), le service radiologie du Centre Hospitalier de la Polynésie française (Narii au + 689 87 31 97 74), l’association Nati Ara qui se déplace directement chez vous (Moeava Grand au + 689 87 74 44 56), l’école de danse « Matehaunui » de Papara (+ 689 87 752 999) et aussi, le restaurant Lou Pescadou à Papeete.

Depuis Paris, Georges Pau-Langevin, Ministre des Outre-Mer a tenu à faire part de sa solidarité et a annoncé la mobilisation du fond de secours pour venir en aide aux particuliers et collectivités touchés par cet épisode court et intense de fortes pluies.

Encore une fois, Outremers360 adresse aux polynésiens et plus particulièrement, aux sinistrés, toute sa solidarité et son soutien dans cette épreuve. « Fa’a’ito’ito ! », bon courage !

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment