Intempéries à Tahiti: Beau succès pour le Concert solidaire à Paris

No Comment

©Outremers360

Ce mardi 14 février à Paris, plusieurs centaines de personnes se sont donné rendez-vous dans la salle de spectacles de la Mairie du Vème arrondissement, à l’occasion du Concert solidaire en faveur des sinistrés des intempéries, organisé par la Délégation de la Polynésie française.

Pari réussi pour la Délégation polynésienne à Paris ! En solidarité avec les sinistrés touchés par les fortes intempéries qui ont frappé l’île de Tahiti fin janvier, plusieurs centaines de personnes se sont succédées pour vibrer au son des artistes polynésiens et ultramarins, le tout dans une ambiance chaleureuse et un décor somptueux. Tour à tour, les troupes Show Tahiti Nui, Hiva Nui ou encore, Hei Show Tamure et l’école de danse Polynésienne de Claudia Taina ont fait monter les températures parisiennes aux rythmes des percussions polynésiennes. A leurs côtés, le chanteur guadeloupéen Thierry Cham, le groupe calédonien Kaori, la chanteuse Sloane et Sly Karembeu de Nouvelle-Calédonie ont aussi fait part de leur solidarité envers les centaines de sinistrés des dernières intempéries à Tahiti.

Du côté des officiels, Oscar Temaru, maire de la commune de Faa’a et actuellement en déplacement dans l’Hexagone a tenu à être présent, tout comme le Président de l’Assemblée territoriale de la Polynésie française, Marcel Tuihani. Par enregistrement vidéo, le Président de la Polynésie française Edouard Fritch a adressé ses remerciements face à l’élan de solidarité qui s’est manifesté dès le lendemain des intempéries. « Vous avez été tous très généreux » a déclaré de son côté Caroline Tang, Déléguée de la Polynésie française à Paris, « on a récolté 5 à 6 tonnes de vêtements, chaussures et jouets, c’est énorme ». En milieu de soirée, la Délégation de la Polynésie française a annoncé avoir récolté lors de cette soirée plus de 3 000 euros, entrées, ventes de plats et boissons. Des recettes qui seront reversées à la Croix-Rouge polynésienne.

« Je suis très fière d’accueillir cette soirée », a confié la maire du Vème arrondissement Florence Berthout. « Quand la déléguée a fait appel à moi pour trouver une salle, j’ai immédiatement essayé de lui venir en aide. ça fait partie d’une tradition de solidarité qui est très importante. Il faut que nous soyons capables d’être solidaires avec nos frères qui habitent très loin mais qui en même temps sont proches de nous » a-t-elle ajouté en rappelant les liens étroits entre sa municipalité et la Délégation polynésienne installée « au cœur du quartier Latin, sur le Boulevard Saint-Germain ».

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment