Insolite : La découverte peu commune d’un pêcheur de Polynésie

No Comment

©TNTV

Cette semaine en Polynésie française, Willie Malardé, dit « Coco », pêcheur de l’archipel des Tuamotu, a fait une découverte peu commune. C’est en allant pêcher des thazards au large de l’atoll de Hikueru que de l’ambre gris se serait accroché à sa ligne, révèle la chaîne TNTV.

« J’étais en train de pêcher en haute mer, au large de Hikueru, et j’avais des thazards accrochés à ma ligne, lorsque que j’ai vu quelque chose au bout qui ressemblait à un morceau de bois ou un plastique. Quand j’ai ramené ma ligne, j’ai vu que c’était de l’ambre », a raconté Willie Malardé à nos confrères de TNTV.

S’il s’agit bien de l’ambre gris, concrétion intestinale de cachalot ou de baleine, le pêcheur « Coco » pourrait bien finir millionnaire. Et pour cause, l’ambre gris se vend à prix d’or : matière noble, elle est utilisée en parfumerie pour fixer les parfums sur la peau. La pièce pêchée par Willie Malardé pèse 12 kg 300. Sachant que le prix du gramme est fixé à 22 euros, pouvant aller jusqu’à 40 euros, le pêcheur pourrait bien remporter la coquette somme de 500 000 euros (59 millions de francs CFP) en revendant sa précieuse découverte. En somme, une belle pêche.

©TNTV

©TNTV

« Il était un peu méfiant, car beaucoup de gens vendent de l’ambre gris qui s’avère au final, ne pas en être », confie la fille du principal intéressé, actuellement dans l’Hexagone et contactée par son père. Celle-ci a donc appelé un expert pour en avoir le cœur net : « Il a demandé si dans mon ambre, il y avait des becs de calamars. Je n’en ai pas trouvé ». Etant tout bonnement du vomi de cétacé, l’ambre gris peut naturellement contenir des rejets plus ou moins digérés. Pour l’heure, Willie Malardé a déposé sa pièce à l’Institut Malardé afin que les scientifiques polynésiens examinent sa découverte et confirment, ou pas, si le pêcheur est en possession d’une mine d’or.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment