Incendies en Nouvelle-Calédonie : 800 hectares ravagés, 47 personnes évacuées au Mont-Dore

No Comment

©Facebook / Philippe Germain

C’est une situation difficile qu’affronte depuis 48h les sapeurs-pompiers engagés dans la lutte contre trois incendies dans le sud de la commune du Mont-Dore (province Sud), en Nouvelle-Calédonie. Pour l’heure, près de 800 hectares de brousses et de forêts ont été ravagés et 47 personnes évacuées, rapportent nos confrères de La Dépêche de Nouvelle-Calédonie.

Le sud du Mont-Dore connait, depuis mercredi soir, trois incendies ravageurs, localisés entre les secteurs du col de Prony, du col de Mouirange et de la mine Ada, où un premier feu s’est déclenché dans la nuit de mercredi, menaçant la plaine du champ de bataille et une cuve d’hydrocarbure du site minier. D’après les dernières informations, près de 400 hectares auraient brûlés autour de la mine Ada.

Si ce feu a donné du fil à retordre aux pompiers durant toute une partie de la nuit de mercredi et en début de matinée ce jeudi, ils ont dû par la suite se redéployer sur deux autres secteurs de la commune, le col de Prony et du col de Mouirange, pour tenter de maîtriser deux autres incendies.

En raison de la sécheresse sévissant à cette période de l’année et des rafales de vent de la journée de jeudi, les fronts des feux ont rapidement pris une tournure préoccupante, obligeant l’évacuation d’une cinquantaine de riverains, dont des occupants de la maison de retraite Gaëtan-Brini situé sur le secteur de Mouirange. Une évacuation des habitants qui s’est faite dans le calme et prise en charge par la municipalité du Mont-Dore, qui a ouvert ce jeudi après-midi un centre d’accueil  d’urgence à la salle de la briquèterie, au Vallon-Dore.

Pour une meilleure intervention des pompiers, la circulation a été fermée durant près de deux heures ce jeudi après-midi, depuis l’entrée de la RP3, à l’intersection entre la route de Yaté et la route du Sud, menant par le col de Plum.

Face à l’urgence et pour combattre au mieux ces deux incendies, la commune du Mont-Dore a déclenché son plan communal de sauvegarde et son maire Eric Gay a demandé le soutien du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, dont le président a déclenché le plan Orsec niveau 2 « feux de forêt » hier après-midi.

Ce sont près de 36 sapeurs-pompiers des communes du Grand Nouméa qui sont sur place et qui le resteront aujourd’hui pour tenter de circonscrire les incendies, avec en soutien le personnel de la Direction de la Sécurité Civile et de l’hélicoptère bombardier d’eau.

Pour l’heure, les pompiers estiment que le point de départ de ces incendies serait d’origine humaine. A l’heure actuelle, les pompiers sont toujours sur le pied de guerre, plusieurs « foyers virulents » restent à éteindre.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment