Haïti: Paris envoie 60 militaires et du matériel après le passage de Matthew

No Comment

La ville de Jérémie à Haïti ©Carlos Garcia Rawlins / Reuters

Très sensibilisée par les conséquences de l’ouragan Matthew, la France va envoyer en Haïti 60 militaires de la sécurité civile, 32 tonnes de matériel dont deux stations de purification de l’eau ainsi que deux officiers supérieurs de sapeurs-pompiers, a annoncé l’Elysée.

« Le chef de l’Etat a souhaité que la France mobilise tous les moyens disponibles pour mettre en œuvre très vite, en coordination avec nos partenaires européens et la communauté internationale, une aide d’urgence », a assuré l’Elysée dans un communiqué. Ce communiqué précise que dès le lendemain du passage de l’ouragan de catégorie 4 (sur une échelle de 5) dans le pays, le 5 octobre, « un Falcon 50 des forces armées en Martinique a effectué des vols de reconnaissance afin d’évaluer les dégâts provoqués par les intempéries », à la demande des autorités haïtiennes.

Washington envoie 300 Marines

« Le plus urgent est maintenant de fournir de l’eau potable à la population et de prévenir les risques sanitaires », a précisé la même source, annonçant qu’« un avion sera affrété pour transporter 60 militaires de la sécurité civile, ainsi que 32 tonnes de matériel, dont deux stations de purification de l’eau, des kits médicaux, du matériel humanitaire de première urgence ». « Par ailleurs, deux officiers supérieurs de sapeurs-pompiers français se rendent aujourd’hui à Port-au-Prince pour appuyer les autorités haïtiennes », a-t-on encore ajouté.

©Hector Retamal ©AFP

©Hector Retamal ©AFP

Les Etats-Unis ont envoyé vendredi le navire de transport militaire USS Mesa Verde, avec 300 soldats des Marines à bord, pour participer aux opérations d’assistance en Haïti après le passage de l’ouragan Matthew, selon des responsables américains de la Défense. Ce navire va renforcer le dispositif d’assistance des militaires américains, qui compte pour l’instant 250 hommes et 9 hélicoptères déployés sur l’île, selon Southcom, le commandement militaire américain pour la zone sud-américaine. Deux autres navires militaires américains sont également déjà en mer et prêts à être déployés si besoin, le porte-avions USS George Washington et le navire hôpital USNS Comfort.

Des bilans incertains et partiels

Ce samedi matin, les autorités haïtiennes recensaient au moins 877 morts après le passage de Matthew. Selon Reuters, le bilan reste provisoire car certaines communes n’étaient toujours pas accessibles, trois jours après le passage de l’ouragan. Plus de 29.000 maisons ont été détruites rien que dans le sud. Quelque 80 % des bâtiments de Jérémie, capitale du département méridional de Grand’Anse comptant environ 30.000 habitants, ont été rasés, selon Jean-Michel Vigreux, directeur de l’ONG Care Haïti. Par ailleurs, le toit de la cathédrale des Cayes, troisième ville du pays située sur la côte dans le sud-ouest, a été totalement emporté. Son quartier de Croix-Marche à Terre est dévasté et les plantations de bananiers et de manguiers de la plaine sont totalement ravagées.

Après avoir durement touché Haïti, Matthew a poursuit sa route vers la Floride. Ici, les maisons de Cocoa Beach frappées par la houle et les vents ©Mark Wilson / AFP

Après avoir durement touché Haïti, Matthew a poursuit sa route vers la Floride. Ici, les maisons de Cocoa Beach frappées par la houle et les vents ©Mark Wilson / AFP

Plus de 21.000 personnes ont été évacuées et 350.000 ont besoin d’assistance, selon le bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU. Avec les inondations, les autorités redoutent une forte recrudescence des cas de choléra; 17 cas de la maladie ont déjà été recensés et 7 personnes sont décédées du choléra. En Floride, au moins quatre personnes ont été tuées du fait de la tempête et un million de foyers sont toujours privés d’électricité. La nuit dernière, l’oeil du cyclone se trouvait à 185 kilomètres au large de Charleston, en Caroline du Sud, et se déplaçait à environ 19 km/h en direction de la Géorgie, plus au Nord, a précisé le Centre américain des ouragans (NHC), qui a rétrogradé Matthew en catégorie 2. Toujours selon le NHC, Matthew devrait perdre en puissance au cours des prochaines 48 heures tout en conservant le statut d’ouragan, du moins, jusqu’à ce qu’il s’éloigne en mer, sans doute dimanche. D’après les météorologues, c’est cette trajectoire le long de la côte qui rend Matthew particulièrement dangereux et imprévisible.

Avec AFP. 

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment