Guyane : Premier test réussi pour le moteur d’Ariane 6

No Comment

Illustration ©Arianespace

L’exercice test de mise à feu du gros propulseur de la future Ariane 6 a été un »succès », a annoncé lundi ArianeGroup dans un communiqué.

L’essai qui a duré un peu plus de deux minutes, a été mené à Kourou, au centre spatial guyanais (CSG). Ce moteur de 13 mètres de longueur équipera les lanceurs Ariane 62 et Ariane 64, ainsi que le premier étage de la petite fusée Vega-C. Pour ArianeGroup, la « réussite du tir d’essai du tout premier P120C produit, représenteun jalon majeur dans le développement des futurs lanceurs européens Ariane 6 etVega-C ».

Le P120C est le plus gros propulseur à poudre monolithique en fibre de carbone au monde, capable de générer des gaz extrêmement chauds (3000°C). Selon ArianeGroup, « deux autres tirs d’essai au banc sont prévus pour qualifier ce moteur avant le vol inaugural de Vega-C en 2019 et celui d’Ariane 6 en 2020″. L’industriel a annoncé la production de « 35 moteurs chaque année ». Le P120 C est développé conjointement par ArianeGroup et Avio pour le compte de leur joint-venture à 50/50, Europropulsion.

Ce gros moteur, a été testé à l’intérieur du bâtiment d’essai des propulseurs à poudre (BEAP) exploité par le Centre national d’études spatiales (CNES). La production du P120 C a été décidée lors du Conseil ministériel de l’Agence spatiale européenne (ESA) en 2014.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment