Guyane : Les lycéens ont manifesté pour réclamer de meilleures conditions d’enseignement

No Comment

© France-Guyane

Les lycéens ont dénoncé mardi le manque d’établissements scolaires, des classes surchargées et des infrastructures vieillissantes.

Plusieurs centaines de lycéens de Cayenne et de Rémire-Montjoly ont manifesté mardi matin devant le rectorat à Cayenne en Guyane pour dénoncer le manque d’établissements scolaires, des établissements surchargés, des infrastructures vieillissantes ou encore de mauvaises conditions pour travailler.  Cette mobilisation fait suite à une première manifestation lancée par les élèves du lycée Melkior-Garré de Cayenne la veille. « Au sein de la 1ère où je suis, nous sommes 30, c’est la bousculade voire la bagarre pour rentrer en classe à chaque début de cours » a confié Rudy, lycéen de Melkior.

L’éducation est le moteur d’une société. (Nous réclamons) un plan de construction d’établissements provisoires d’urgence pour scolariser tous les élèves à la rentrée prochaine et également pour vider les lycées ayant déjà dépassé leurs capacités d’accueil. »Les lycéens réclament aussi « des nouveaux lycées polyvalents avec des filières adaptées à la réalité du territoire » ainsi qu’ « un plan d’investissement sur les lycées vieillissants de Guyane » souligne la plateforme de revendications dressée par les lycéens.Dans ce document, ils disent vouloir prendre leur « avenir en main ».

Une délégation a été reçue par le cabinet du recteur et une nouvelle réunion avec le recteur a été programmée pour la semaine prochaine.

La collectivité territoriale de Guyane, qui a en charge collèges et lycées, a indiqué dans un communiqué que « des travaux sont déjà en cours, et d’autres seront lancés dès les vacances de la Toussaint ». La plateforme des lycéens demande enfin « la venue du ministre de l’Education nationale » en Guyane « en vue de changer le pilotage académique et pour apporter les réponses à nos problématiques ».

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment