Guyane : Les appels aux dons se multiplient pour aider les habitants du Maroni victimes d’inondations, sources de polémique

No Comment

Depuis le début de la semaine, la commune du Saint-Laurent du Maroni est sujette à la montée des eaux. Pour aider les sinistrés, les appels aux dons se mettent en place. 

Le nombre de sinistrés est estimé aujourd’hui à 1500 personnes et plusieurs villages entre Grand Santi et Apatou sont encore sous les eaux. Plusieurs opérations de collecte de denrées non périssables dans le département se multiplient.Sur le terrain, un collectif nommé Na Yu, Na Mi, Na Wi( c’est toi, c’est moi, c’est nous)  a mis en place une grande collecte qui se tiendra  ce week-end jusqu’au 19 mars prochain.  Dans l’Hexagone, on s’organise également. Dans un communiqué, le sénateur guyanais Antoine Karam a lancé un appel à la solidarité pour les victimes des inondations du Maroni, soulignant qu’il appelait à la générosité pour sortir ces victimes de l’insalubrité et de la détresse ».

Capture d’écran 2017-03-07 à 21.28.31

Mais les propos des services de la préfecture à provoqué la colère des habitants.  Pour la préfecture de Guyane, seule la rive surinamaise  a été touchée par les inondations. L’administration affirme que « l’ensemble des opérations de reconnaissance visant à établir les populations sinistrées  ne confirme pas d’inondations graves impactant les rives guyanaises de fleuve Maroni ». Une constatation des services préfectoraux qui pourrait compliquer les demandes d’indemnisation des sinistrés.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

ARTICLES POPULAIRES